Hendaye - poème

Les poèmes d'Annitalienne

Unnamed

Hendaye


Il n'y a rien qui vaille
Il faut que je m'en aille
De cette ville du Pays basque
Si belle, si merveilleuse
Qui est Hendaye
Qui me rend heureuse
Ses balades sur sa plage
Ses vagues et ses surprenants rouleaux
Du port jusqu'aux rochers les deux jumeaux
Cet endroit que j'aimerais
Inlassablement, indéfiniment
Éternellement
Quand je danse dans ses vagues
Alors, je divague
Je m'imagine être une sirène
Portée par les bras de ses flots
Comme une reine
Je me laisse aller
Au gré de ses folles vagues
Qui m'enivrent
Dans un monde plein de rêves
J'ouvre les yeux
Et je suis éblouie
Par tous ces différents bleus
Et ces mille petits diamants
Qu'éparpille le soleil
Dans le reflet de l'eau
Mes pensées alors sillonnent
M'entraînant dans un tourbillon
Il faut que je me raisonne
Il n'y a rien qui vaille
Il faut que je m'en aille
Et je me dis
Hendaye
C'est vraiment mon paradis

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 30/08/2015