SKINS - série 2005/2013 saison 1 et 2 (COUP DE COEUR)

L'avis d'Etusko

Coucou à tous, aujourd'hui je vais vous parler d'une série qui me tient particulièrement à cœur, « Skins ». Il y aura 4 chroniques en comptant celle-ci!  Rassurez-vous, je ne vais pas continuer avec des chroniques de six pieds de long comme ça! Ah ah! Bonne lecture et surtout n'hésitez pas à donner votre avis! ;)

Skins
Skins « qu’est-ce c’est »?

Skins est une série britannique par Jaimie Brittain et Bryan Esley. Elle sera diffusée de janvier 2005 à août 2013 en Angleterre (roh merci wikipédia pour tes petits renseignements pleins de noms importants et de chiffres ah ah). Mis à part pour quelques personnages, secondaires pour la plupart (comme le père de Sid joué par Mr Capaldi <3), le casting est fait d'acteurs plus ou moins « inconnus ». Et c’est plutôt sympa de voir des nouvelles têtes !

Je tiens à souligner qu’une des particularités de la série, est qu'elle est découpée en plusieurs « arcs », si je puis dire,  les 2 premières saisons traitant d'une première génération de jeunes, les 2 suivantes d'une deuxième génération, la 5 et 6 d'une troisième. La septième saison, quant à elle, conclue la série.

À noter que l'un des points forts de cette série est l'éventail de sujet qu'elle aborde, comme l'homosexualité, le handicap, la drogue, la sexualité, la grossesse ou même la mort. Mais je reviendrai là-dessus un peu plus tard.

Mais vous allez me dire… de quoi ça parle ? Eh bien j’y viens Ah Ah !

Dans ces 2 saisons (ainsi que dans les autres, puisque c'est le fil conducteur de la série),  nous allons suivre la vie d'un groupe de copains allant tous dans le même lycée, à Bristol dans le sud-ouest de l'Angleterre. Ce groupe est composé de personnes complètement opposées, pourtant toutes unies par une amitié un peu bancale, mais profonde.

Dans ces deux saisons nous trouverons donc un premier groupe haut en couleur.

En premier Anthony Stollen (Tony) le « beau gosse » manipulateur, bon élève et odieux avec ses parents. La seule qu'il ne manipule pas est Effy, sa petite sœur (gardez son nom en tête parce que dans la prochaine chronique on va parler d’elle et pas qu’un peu!). Sa petite amie est Michelle Richardson. Elle paraît superficielle et très attachée à son physique, mais s'avère aussi très intelligente. Sa relation avec Tony est peu conventionnelle, il ne se gêne pas pour la manipuler ou pour aller voir ailleurs pour de « nouvelles expériences ».
Viens ensuite Sidney Jenkins (Sid). Gentil et bonne poire, il est toujours prêt à aider son prochain. Meilleur ami de Tony il est bien conscient de ses manipulations, mais l’adore quand même. Il est aussi secrètement amoureux de Michelle.
En folle amoureuse de Sid, on retrouve Cassandra Ainsworth (Cassie). Elle veut toujours porter le masque de la gaieté. Cassie est une fille anorexique, officiellement sur le point de guérir. Elle semble en permanence décalée avec la « réalité ». Elle est amie avec Michelle et Jal.
Mais qui est Jal ? Jalander Fazer, c'est la jeune fille « sérieuse » de la bande, elle est bonne élève et est une clarinettiste très douée. Son père est un artiste et producteur de Rap. Jal a beaucoup de mal à parler et à se confier à toutes les personnes qui l'entourent. A noter qu’elle est la meilleure amie de Michelle.
Par la suite nous avons Christopher Miles (Chris) ! Il aime tester les produits plus ou moins illicites. Chris n'a absolument pas la plus sympathique des vies de famille, ce qui peut expliquer beaucoup de choses. Il aime secrètement, enfin « secrètement » est un grand mot, leur professeur de psychologie, Angie.
Enfin Max Oliver (Maxxie) et Anwar Karrahl, tout deux sont des meilleurs amis. Maxxie c'est le grand artiste, tout simplement calme et gentil. Il s'entend avec tous les membres du groupe et paraît simplement heureux, même si son orientation sexuelle ne lui permet pas une vie toute rose, surtout au lycée. Quand à Anwar, c’est un musulman pratiquant, en apparence pour sa famille, qui se permet des écarts pourtant interdits par sa religion (drogue, alcool,…). Il ne ressent aucun regret, car il ne rate aucune prière pour se faire pardonner. Pourtant, son amitié avec Maxxie, lui pose des problèmes de conscience, puisque Max est homosexuel.

La saison 1 va contenir 9 épisodes, soit un par personnage (un sera consacré plus ou moins à Effy). 

L'épisode 1 va donc se centrer sur Tony, le leader et va aussi permettre d'introduire une grande partie de la bande. Par la suite nous allons donc suivre l'histoire de ce groupe en se concentrant à chaque fois sur la vie de l'adolescent central de l'épisode. Ces épisodes nous permettent de connaître la partie immergée de l'iceberg. Comment vivent-ils? Comment sont-ils au-delà des apparences? 

Dans la saison 2, les personnages étant tous introduits, on va surtout suivre les évènements 6 mois après la fin de la saison 1. Cette saison est beaucoup plus sombre que la précédente, on découvre encore plus en profondeur chaque personnage. Elle posera des thèmes très durs, comme la mort ou le handicap. On sent que le petit groupe n'est plus aussi soudé. Chacun doit choisir sa voie en vue d'un "après lycée".

Finalement qu’est-ce que j’en pense?

Avant tout, j'aime cette série et plus particulièrement ces 2 saisons. Je me suis attachée très rapidement à chaque personnage même, à la fin de la saison 1, à cet horrible Tony. J'ai ressenti toutes sortes de sentiments face à Skins. Des pleurs, des rires, de la tristesse et même du bonheur.

Jaimie Brittain et Bryan Esley ne reculent devant rien, ils n'édulcorent pas des thèmes graves. Ils ne donnent pas un happy end s'il n'a pas lieu d'être. Et j'apprécie cela. La mort demeure la mort, le handicap demeure un handicap, pas de deus ex machina pour changer ça. En soit j'aime les deus ex machina, mais pas dans une œuvre qui se veut "tranche de vie" puisqu'elle est censée retranscrire le réel, et dans le réel… il n'y en a pas.

Cette série nous expose la vie, la vraie vie et non quelque chose de « faux ». Tout n'est pas rose et pour eux non plus. Les personnages se posent des questions sur la vie, que n'importe quel jeune peut se poser. Ils sont chacun exposés à des problèmes auxquels tout un chacun peut l'être. Mais la série n'est pas juste dramatique, elle nous fera aussi rire, avec des moments plus que cocasses (avec un humour à l'anglaise, oh oui!!). Dans la vie il y a toujours des hauts et des bas, là aussi! 

On peut facilement s'intégrer à ce petit groupe et les accompagner au fil de leur vie.

Je pense que c'est ce cocktail de hauts et de bas, de véracité par rapport à la « vie réelle », et d'attachement aux personnages qui donnent 2 magnifiques premières saisons à Skins.

Pour ce qui est des personnages, j'ai eu un IMMENSE coup de cœur pour Cassie; tout ce qu'elle souhaite c'est, malgré tous les problèmes qui l'entourent, vivre d'amour et d'eau fraîche. Elle veut être simplement heureuse et apporte une certaine fraîcheur (surtout pour la saison 1). Je me suis aussi beaucoup attachée à Sid et à Chris, que je n'ai pas pu m'empêcher de soutenir dans tous leurs choix, même les plus mauvais.

J'ai littéralement dévoré la série en peu de temps, sauf vers la fin de la saison 2 où j'ai marqué une pause d'une semaine. 

(ATTENTION ENORME SPOILER NE PAS LIRE SI VOUS N'AVEZ PAS FINI LA SAISON 2!)

[spoiler] Non, mais la mort de Chris quoi, mon pauvre Chris j'ai tellement pleuré, alors que j'avais bouffé littéralement la série, je l'ai complètement abandonnée pendant une semaine D': Mais en même temps j'ai trouvé son enterrement tellement magnifique…[/spoiler]

En résumé :

Les points négatifs:

  • Ce n'est pas une série « joie de vie ». Malgré des moments très drôles, ce n'est pas le genre de série qui va vous donner un grand sourire. (mais est-ce vraiment négatif?)
  • Peut-être trop d'ellipses dans le scénario, on aimerait que l'histoire soit plus approfondie à certains moments.

Les points positifs:

  • Attachement rapide aux personnages.
  • Les personnages sont travaillés et ça fait du bien!
  • Une expérience au top niveau émotionnel, qui vous fera vibrer dans tous les sens.
  • On pense détester profondément un personnage et pourtant la série va nous le faire apprécier un minimum (cf Tony que j'ai absolument détesté tout le long de la première saison, mais que j'ai commencé à apprécier à la fin de celle-ci).
  • Cassie. Juste Cassie. ( ah ah ! ;) )

 

Pour ma note, je donnerai un 8.5/10 (si je m'écoutais elle aurait 10 mais il faut savoir être objective un minimum XD)

Pourquoi ?  Les personnages sont au top. Ils sont travaillés, même ceux qui sont en second plan le sont un minimum et c'est appréciable. Je mettrai peut-être un petit bémol sur Anwar, que j'ai trouvé moins « présent » que les autres alors que c’est un des personnages principaux, même si dans la saison 2, les producteurs se rattrapent un peu. Après, malheureusement comme il est dit plus haut, je reste sur ma faim pour certaines scènes et c’est dommage. Pour ce qui est de la réalisation, j’ai trouvé que la musique et l'ambiance sonore servaient absolument bien chaque moment de la série. C'est très bien filmer, avec une bonne mise en scène... même si l’aspect général reste un peu « vieillot ». Ce n’est pas une série récente et cela se voit. Mais, en même temps, est-ce qu’on a besoin d’une réalisation à la Spielberg ? Je ne le crois pas. Par contre, j’ai trouvé l’ambiance « teuf » vraiment parfaite. Pour le casting, je n’ai rien à dire, que des bons acteurs,qu'ils soient connus ou non, et cela cool. Après, je ne suis peut-être pas des plus objectives, mais cela reste mes saisons préférées et je n’ai pas honte de le dire.
PS : et rien que pour les tenues de Cassie, la série vaut d'être vue
.

En conclusion, si vous aimez les séries britanniques, le côté « tranche de vie », les personnages attachants et haut en couleur, ainsi les émotions, alors cette série est faite pour vous ! Un très bon jeu d'acteurs, même pour les plus jeunes, une bonne ambiance sonore et une mise en scène au top renforcent encore plus les thèmes forts de skins.

Mais la question qui se pose maintenant est: "est-ce qu'ils vont continuer sur cette lancée avec les autres générations ?" À voir dans la prochaine chronique :)

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 16/08/2016