Une vie d'avance - Yoann Vallier

L'avis de Thychat

 

une-vie-d-avance.jpg

 

Présentation de l'éditeur:

La vie de Benjamin Merry, adolescent sans problème, bascule le jour où il se retrouve parachuté dans le futur et découvre que sa sur est en danger de mort. Il va devoir se dépasser pour comprendre ce qui lui arrive et faire face aux multiples obstacles qui vont se dresser sur son chemin. Pourquoi Adrian, son ami d’enfance, lui tourne t-il subitement le dos ? Pourquoi seul le sourire de la douce Sarah na de réelle importance à ses yeux ? Et qui est le fameux « James », mystérieux et inquiétant, dont on découvre le journal intime au fil des chapitres ? En chemin, Benjamin, héros ordinaire au destin extraordinaire, va découvrir l’amour, la folie des hommes, la rivalité et la peur, tout en cherchant à trouver sa propre identité.

 L'avis de Thychat:

Tout d’abord, je tiens à remercier le site Babelio pour son opération Masse critique, qui m’a permis de découvrir ce livre.

Le quatrième de couverture m’ayant tapé dans l’œil, c’est donc avec impatience que j’ai entamé les premières pages. J’avais lu que dans cette histoire il était question d’adolescent, mais le synopsis nous promettait une histoire palpitante et pleine de rebondissements. Imaginez ma déception lorsque j’ai découvert que le livre ne se passait pas au lycée, mais au collège ? Autant dire qu’après avoir assisté à plusieurs cours ennuyeux, ce n’était pas gagné…

J’ai tourné les pages avec l’espoir qu’il se passe quelque chose d’intéressant, car le thème de l’histoire était plutôt original. Je me suis souvent demandé où Yoann Vallier voulait nous emmener étant donné le fil conducteur de son scénario. Je pensais que l’histoire tournerait essentiellement autour de Sophie, la sœur de Ben, et qu’il tenterait le tout pour le tout afin de la sauver. J’ai eu la désagréable impression que le synopsis était une publicité mensongère, car le « problème » Sophie est vite expédié en début de roman, sans nous fournir plus d’explications…

J’ai  aussi eu l’impression que Yoann Vallier comblait les blancs pour retarder le moment des révélations, que j’ai eu le temps de deviner avant de connaître le fin mot de l’histoire.

Si le style est plutôt fluide et agréable, le scénario s’est révélé mou et soporifique.  Les personnages ont pour moi été survolés et manquent cruellement de profondeur, même si leur relation est plutôt mignonne. Les dialogues sont plats et ne nous apportent rien que le lecteur sait déjà… Certaines scènes ou réactions sont clichées.

Il y a certes un peu d’action le temps de 2 ou 3 pages à la fin du roman, mais tout retombe très vite et c’est dommage. Les révélations sont pour moi beaucoup trop faciles.

En bref, un livre qui plaira certainement à un public pré-ado de par la simplicité des personnages et du scénario.  Une lecture qui m’a beaucoup déçue, car encore une fois le synopsis n’a pas tenu ses promesses…

Ma note:

5/10

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau