Une nuance de vampire, de Bella Forrest

L'avis de Lirélie : Oui, mais sans plus

 

Une nuance de vampire par [Forrest, Bella]

 

Résumé : Le soir de son dix-septième anniversaire, Sofia Claremont est engloutie dans un cauchemar duquel elle n'arrive pas à se réveiller. Lors d'une paisible promenade nocturne sur la plage, elle tombe face à face avec une dangereuse créature blafarde, assoiffée de bien plus que son sang. Sofia est prise en otage et emmenée à l'Ombre, une île d'où les rayons du soleil ont été bannis à jamais. Une île n'apparaissant sur aucune carte, régie par le clan de vampires le plus puissant de la Terre. Elle se réveille là, captive, esclave enchaînée. La vie de Sofia prend un tournant exaltant et terrifiant lorsqu'elle est choisie parmi des centaines de jeunes filles pour aller vivre avec Derek Novak, le sombre prince royal, dans son harem juché au sommet des arbres. Malgré sa soif obsessive de pouvoir et du sang de Sofia, celle-ci comprend vite que l'endroit le plus sûr de l'île est dans ses quartiers, et qu'elle doit tout faire pour le conquérir si elle veut survivre une nuit de plus. Réussira-t-elle ? Ou bien est-elle destinée au même sort que celui subi par toutes les autres jeunes filles tombées aux mains des Novak ?

 

L'avis de Lirélie : Après avoir vu les éloges concernant ce livre sur Amazon qui nous vendait ça comme le best-seller du siècle, et après avoir discuté avec quelques lectrices enthousiastes, je me suis décidée à me procurer Une nuance de vampire.

Déjà, il faut se faire à l'idée que c'est assez court. Ce n'est pas une mini-série mais ça n'a pas la longueur d'un roman. Je sais que je peux lire vite, mais là, j'avais laissé mon costume de Flash dans mon autre tablette, alors...

Ensuite, pour ce qui est de l'histoire, j'ai trouvé que l'ensemble était assez original, notamment grâce au développement de la description de la vie sur l'Ombre et des circonstances de sa création. J'ai apprécié aussi le mystère planant autour de la famille Novak et de leurs liens, notamment celui entre Derek et Lucas. Le réveil de Derek après 400 ans de sommeil se fait alors qu'une menace plane au-dessus de l'Ombre et de la communauté vampire et qu'il est le seul a priori à pouvoir contrer. C'est dans cette atmosphère que débarque la jeune Sofia, 17 ans.

Elle n'est pas hyper jolie mais a du charisme. Elle a un trouble mental particulier qui fait flipper les humains mais qui intéresse les vampires. Elle a un goût suuuuucrééééé qui donne des vapeurs aux buveurs de sang. Tout pour faire une bonne romance young adult ! Effectivement, c'est bien trouvé, l'attirance entre les personnages est bien présentée et Sofia est assez sympathique. Maiiiis...

Problème. Comme je l'ai dit dans mon commentaire sur amazon, ça ne casse vraiment pas des briques. Dans le même genre, je préfère "Capturée" de E. Stevens : au moins, là, l'héroïne a vraiment la trouille de ce qui lui arrive. Eh oui. J'ai vraiment trouvé que Sofia s'acclimatait bien trop vite à sa vie de prisonnière. Elle a à peine peur de Lucas d'abord, puis de Derek. Sur la plage, elle aurait dû appeler au secours et après, je ne sais pas, montrer qu'elle a peur pour sa vie. Mais non. Alors ce n'est pas crédible à mon sens. Perso, vous me mettez face à un type qui veut me manger et me violer en même temps, je hurle, je vomis, je m'évanouis ou je ne sais pas trop ce que je fais, mais je réagis. Là, bof.

Pour le reste, on sent que l'action suivra dans les tomes à venir mais pour le coup, ce 1er opus m'a paru bien trop calme. Je ne me suis pas ennuyée mais je n'ai vraiment pas vibré. 

Moralité, je ne sais pas si je lirai le volume 2.

 

Ma note pour Une nuance de vampire

***

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau