Super Connard et Moi - Clémence Lucas

L'avis de Thychat et d'Esme-ralda

Couverture de Super Connard et MoiPrésentation de l'éditeur: 

À bientôt 22 ans, Izzy est une jeune femme maladroite mais terriblement attachante.
Rick, lui est "le" Super Connard. Le beau gosse à l'état pur qui use de son charme pour toutes les faire tomber et ne se prend pas la tête.
Tous les deux jouent au chat et à la souris pendant plusieurs mois jusqu'au jour où Izzy se laisse attraper. Mais tel est pris qui croyait prendre, le rôle du chat n'est pas forcément tenu par celui que l'on croit.

L'avis de Thychat:

C’est en découvrant par hasard la magnifique couverture de super connard et moi que j’ai commencé à feuilleter le début, puis à oser demander un service presse à l’auteure. Et je ne suis absolument pas déçue par cette très belle découverte. Seul regret, qu’il s’agisse de plusieurs épisodes, chose que je n’aime pas en règle générale, car il faut toujours attendre la suite. Mais il faut dire que Clémence Lucas a un réel talent pour nous emporter dans son univers.

Le style est fluide et rafraichissant, les personnages sont attachants et nous entrainent sans mal dans leur aventure. La narration à double voix m’a un peu surprise, car elle met en avant Izzie et un autre personnage, qui à première vue ne l’intéresse pas.

Izzie est une femme naturelle qui sait ce qu’elle veut, mais qui ne peut malheureusement pas lutter contre ses émotions. On suit ses pensées au fil de l’histoire et cela m’a plus d’une fois fait sourire. J’ai beaucoup aimé le côté humoristique.

Je sens un triangle amoureux se profiler à l’horizon et j’avoue avoir une grosse préférence pour Rick qui, certes, est un super connard, mais a énormément de charisme. La tension entre lui et Izzie est d’ailleurs palpable, pour notre plus grand plaisir. Shawn quant à lui est relégué au rôle du bon pote, mais je sens que cela risque de changer, même s’il ne semble pas éveiller la même attirance que Rick chez Izzie.

La psychologie des personnages est bien travaillée et nous rend l’histoire crédible. La fin finit sur un non-dit qui nous donne envie de lire la suite le plus vite possible.

Les scènes érotiques sont sensuelles et bien dosées, rien de vulgaire, et c’est appréciable.

Le scénario est bien trouvé, car j’ai été dans le flou total du début à la fin, sans pouvoir anticiper ce qui allait suivre. Et c’est, je pense, un gros point fort dans ce genre de romance contemporaine.

Je remercie donc énormément Clémence Lucas d’avoir accepté ce service presse et vous encourage à vous jeter sur son livre.

En résumé, une comédie romantique comme on les aime, qui vous fera passer un excellent moment.

Ma note:

8/10

 


 

L'avis d'Esme-ralda:

 

Quelle belle petite histoire d'un trio : Rick le super connard hyper canon tatoué. Bon, il faut dire que le bad boy est incontournable maintenant dans toute les romances, mais celui ci à quelque chose de touchant et de naturel : on ne s'est pas trop sur quel pieds il danse : la sincérité ou bien la malhonnêteté dans cette relation avec la charmante Izzy. Son opposé diamétral : Shawn qui est le bel homme passe par tout mais qui attire. Il est le mec idéal, attentionné et pas exubérant pour un sous. Et au milieu de ses beaux mecs qui la désirent (mais quelle chance deux canons rien que pour elle!), la belle et hyper maladroite Izzy, étudiante dont le cœur balance entre la raison et la folie. Son corps désire Rick mais sa tête Shawn.

Mais qui va t-elle choisir ?

 

Cette romance pimentée est agréable à lire. J'ai bien ri lors des situations rocambolesques et audacieuses dans lesquelles Izzy plongent la tête la première. Le seul petit bémol, le livre est vraiment trop cours. J'aurais voulu la suite immédiatement, l'auteur coquine joue avec nos nerfs à la fin. Il n'y a plus qu'a attendre le deuxième volet.


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/08/2016