Rebecca Kean, tome 3 : Potion macabre - Cassandra O'Donnell (Coup de coeur)

L'avis de Lirélie : AMAZING !

Rebecca kean tome 3 potion macabre 877602

Résumé : Avoir une fille en pleine crise d ado quand on a 27 ans, ce n est déjà pas de la tarte mais quand votre adorable progéniture est une jeune vampire en pleine poussée hormonale, ça devient carrément insurmontable. Comme si je n avais déjà pas assez à faire avec une bande de potioneuses complètement disjonctées qui sème la pagaille dans toute la région et la nouvelle guerre qui se profile lentement mais sûrement à l horizon...

 

L'avis de Lirélie : Un tome 3 véritablement ébouriffant, comme la crinière de mademoiselle Kean quand elle fait appel à sa magie de prima Vikaris !

J'ai littéralement dévoré ce livre passionnant et je ne peux que souscrire avec moult hochements de tête invisibles puisque vous ne me voyez pas (gnaaahaha), sur ce que Meloufoka m'avait dit concernant cette série littéraire : elle se bonifie avec l'âge, comme du bon vin.

Bon, je déteste le vin. Mais j'aime Rebecca Kean.

J'aime sa puissance, j'aime sa propension à s'attirer des ennuis, j'aime à en hurler de rire sa façon de parler chiffon devant un cadavre en décomposition, ou encore sa façon d'être irritée après Beth dont les problèmes gastriques l'empêchent d'avaler tout cru le corps de quelqu'un que notre héroïne vient de trucider. Je sais, dit comme ça, j'ai l'air d'être une sociopathe avec Ted Bundy pour idole. Non, non, ça n'a rien à voir !

Toute cette violence, véritablement écoeurante, il faut le dire, et toute cette vulgarité de la part de Rebecca (elle a appris à parler avec les pires poissardes du Paris du XIXe siècle, nos "wesh wesh" actuels avec casquette et dents en or peuvent retourner jouer à la marelle) ne sont jamais inutiles ni mal tournées ; en fait, on ne comprendrait pas s'il n'y avait pas ces cadavres et cette façon de parler un peu olé olé, laquelle aide franchement à dédramatiser certaines situations en nous faisant même rigoler. C'est l'identité de cette saga et malgré mon allergie au langage ordurier, ici, ça ne me dérange pas parce que les choses sont clairement définies et le personnage principal est si complexe qu'on ne peut pas juste en être choqué, comme pour un livre où les personnages sont creux et débiles. Voilà mon ressenti général.

En ce qui concerne cette "Potion macabre", j'ai trouvé l'intrigue encore plus aboutie que les deux tomes précédents. Plusieurs histoires parallèles se rejoignent pour former un tout palpitant, jusqu'à cette fin véritablement atroce et qui m'a donné envie de manger mon livre ! Ben oui ! Imaginez, je n'avais pas le tome 4 sous la main ! Pour sûr, il me le faut celui-là !

Bref, je ne dirai rien sur la fin. Pour le reste, le cocktail action, humour et sensualité est vraiment au rendez-vous et on apprécie d'en savoir plus sur chaque clan: les potioneuses, les vampires; sur chaque personnage : Maurane et sa vieille bique de grand-mère acariâtre, Beth, Léo (en pleine crise d'adolescence, Rebecca a du souci à se faire; mais une histoire future avec la gamine qui sent bon), Rebecca, et Raphaël.

Raphaël. C'est mon chouchou depuis le début et je dois dire que j'apprécie moyennement tous ces mecs qui sont attirés par des liens magiques vers notre Rebecca. Non mais sérieux, du vent ! Je pense à Mark notamment, qui a dû bien vous énerver dans les volumes précédents. Là, il va juste vous donner envie de l'atomiser avec la plus grosse bombe à votre disposition (quoi? vous n'avez pas de bombe nucléaire chez vous?pfff).

Bref, Rebecca étant une Vikaris, elle ne ressent pas les émotions comme nous et heureusement parce qu'il y aurait de quoi faire une rupture d'anévrisme avec tous ces types qui lui mettent la pression en plus d'un Directum aux membres chatouilleux et prompts à se refaire la guerre si l'Assayim ne ménage pas les uns et les autres par un boulot parfait. Je dis donc R.E.S.P.E.C.T. Rebecca. Néanmoins, avec tout ce qui se passe dans ce tome, j'ai la ferme intention de voir comment les choses vont évoluer avec Raphaël dans le suivant. Pourvu que je ne sois pas déçue.

En tout cas, ici, je ne l'ai pas été. Tout est ficelé comme un rôti chez "Top Chef", tout est savoureux comme un saint-honoré chez "Le meilleur pâtissier" et tout est effarant comme un documentaire sur un tueur en série.

Un pur moment de bit-lit et un vrai coup de coeur.

 

Ma note pour "Potion macabreé, 3e aventure de Rebecca Kean : *****

 

Rebecca Kean - Tome 1 : Traquée - Cassandra O'donnell

Rebecca Kean, Tome 2 : Pacte de sang - Cassandra O'donnell

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Entournantlespages
  • 1. Entournantlespages (site web) | 19/07/2015

Comme toi, j'ai trouvé l'enquête plus aboutie que dans les deux premiers tomes. J'avais très envie d'en apprendre plus sur les potioneuses et j'ai été servie ! J'ai eu un gros coup de coeur pour ce tome. Raphaël est mon préféré aussi, et oui, j'ai envie de buter Mark depuis le début... J'ai très hâte de continuer à suivre les aventures de cette héroïnes déjantée !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 18/06/2016