MacKayla Lane, Tome 4 : Fièvre Fatale - Karen Marie Moning

MacKayla Lane, Tome 4 : Fièvre Fatale - Karen Marie Moning

Fievre fatale karen marie moning

Présentation de l'éditeur:

"A la merci de mes ennemis, je lutte pour survivre, c'est-à-dire, en l'occurrence, pour ne pas tomber sous le charme fatal de celui que je me suis juré de tuer... mais je sens que je perds la bataille, que les frontières entre notre monde et celui des Faës sont en train de céder. Je sens que j'entame le combat le plus difficile de ma vie. Je ne laisserai pas tomber. Je sais que j'ai des alliés, et, plus important, la mémoire de ma sœur assassinée à défendre. Saurai-je faire face à la vérité ?"

Mon avis:

J’ai commencé cette série, il y a bien longtemps et je me rappelle que les tomes deux et trois m’avaient mis dans un état d’addictivité impressionnant. C'est pourquoi j’avais mis le tome 4 de côté pour pouvoir le savourer plus tard (et aussi sortir de cette état qui vous empêche de penser à autre chose qu’à l’histoire que vous venez tout juste de refermer)

La fin du trois nous annonçait la couleur. C’est donc avec impatience et avidité que j’ai commencé ce tome 4. Barrons sauvera Mac à sa façon, pour le plus grand plaisir du lecteur. Des passages qu’on attendait plus, même si cela arrive dans un contexte particulier.

Si le début promettait un tome à la hauteur des précédents, le manque de réponses constant et les réflexions incessantes de Mac m’ont vite fait ralentir la lecture. Depuis le tout début de la série, j’ai un peu de mal avec ce personnage, même si elle a beaucoup évolué et m’est devenue plus sympathique au fil de l’histoire. J’aurais aimé moins de redondance.

L’univers est bien fouillé, même s’il m’a fait penser à celui de Laurell K. Hamilton avec sa série sur Merry Gentry. Enfin, quand on parle de Faë difficile de s’éloigner des standards.

 En lisant ce quatrième opus, j’ai eu l’impression que KMM ne voulait pas nous donner les réponses, se contentant de balader un peu plus le lecteur en lui donnant quelques miettes par-ci, par-là. Et ça m’a rendue folle. Au bout de quatre tomes, on aurait pu espérer en apprendre un peu plus. Bien sûr, il y a de bons rebondissements et des passages vraiment prenants, mais il y a aussi beaucoup de questionnements de la part de Mac qui est sans cesse en train de réfléchir. C’est dommage, car ça ralentit beaucoup trop le rythme de l’histoire.

La fin, par contre, m’a laissée un peu perplexe. Elle est remplie de passages longs qui auraient pu être raccourcis, comme si l'auteure ne voulait pas conclure sa série et cherchait à gagner du temps. Bien sûr, ces passages sont utiles et je me doutais de ce qui se cachait derrière la créature, mais ils auraient pu être synthétisés.

En résumé, une histoire dans la lignée des précédents tomes, bien qu’un peu moins addictif.

Ma note:

7/10

Ma chronique du tome 5: Chroniques de MacKayla Lane, Tome 5 : Fièvre d'ombres - K. M. Moning

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/11/2014