Les soeurs Charbrey (tome 1), Cassandra O'Donnell

L'avis de Lirélie : Sympathique

51 1ry11cbl sx336 bo1 204 203 200

 

Résumé : Le mariage ? Morgana Charbrev ne veut pas en entendre parler ! Sa passion dévorante pour les sciences emplit suffisamment sa vie sans qu'elle ait besoin de s'encombrer d'un époux. Cette soif d'indépendance, elle la dissimule derrière une prétendue maladie qui la contraint à rester recluse chez elle, à l'abri des regards courroucés de la haute société. En accompagnant sa jeune soeur Rosalie faire ses débuts à Londres, Morgana était loin d'imaginer que sa beauté et son caractère emporté attireraient l'attention de l'insupportable et ô combien séduisant comte Greenwald.

 

L'avis de Lirélie : Cassandra O'Donnell prouve son talent de conteuse dans un tout autre style que celui des aventures de Rebecca Kean. Ici, nous nous trouvons dans l'Angleterre conservatrice des siècles passés, un temps où les femmes de la bonne société n'étaient considérées que pour leur dot, leur garde-robe et leur ignorance de toutes les sciences pouvant faire de celles-ci des concurrentes sérieuses pour ces messieurs si imbus d'eux-mêmes qu'ils se croyaient leurs maîtres.

C'est dans ce contexte que nous découvrons Morganna Charbrey, dont l'entourage familial plus sensé que la moyenne lui permit d'aiguiser son esprit au point qu'elle devint aussi érudite et habile que les meilleurs ingénieurs de son temps. Sachant que son hobby risquait de jeter l'opprobre sur la famille, on déclara qu'une maladie chronique l'empêchait de se mêler aux autres jeunes gens à marier.

A 23 ans, Morganna se satisfait de cette situation. Seulement, pour ne pas priver sa jeune soeur de 18 ans des amusements de son âge, elle décide de lui faire découvrir Londres. Ainsi, elles découvrent le comte Malcolm Greenwald, un personnage cynique et irritant qui va bouleverser leurs plans.

C'est un livre que j'ai très vite dévoré (1 journée) tant l'histoire est fluide et agréable. Les deux protagonistes sont assez intéressants et on se plaît à suivre leurs échanges parfois musclés. J'aurais toutefois préféré que les sentiments du comte soient plus évolutifs pour un homme censé se méfier de l'amour, mais à part ça, tout se tient à la perfection et en bonne auteure de saga, Cassandra O' Donnell nous dirige doucement mais sûrement vers un 2e volume qui donne envie.

Même si ce 1er volet des Soeurs Charbrey n'a rien de vraiment original dans le genre, il se lit avec plaisir et ne manquera pas de faire vibrer la corde sensible de toutes les romantiques en puissance qui se seront laissé tenter par sa lecture.

En tout cas, moi, j'ai passé un bon moment.

 

Ma note : ****

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau