Les plus savoureuses histoires des Grands de France, J-P Rorive

L'avis de Lirélie : Un nombre impressionnant d'anecdotes croustillantes !

51 4iopdg5l sx323 bo1 204 203 200

 

Résumé : Ces petites histoires des Grands de France à travers les âges ont méticuleusement été collectées et retranscrites de façon inédite ! Une multitude d'anecdotes, parfois méconnues et le plus souvent oubliées, éclaireront de façon originale tous ceux que l'Histoire de France intéresse. La vaisselle précieuse de Clément V pesait l'équivalent de 159 kilos et celle de Clément VI, 196. L'appétit pantagruélique de Louis XIV, comme celui de sa mère, étonna ses contemporains. Il dévorait jusqu'à six plats par service. Après sa condamnation à mort, en 1945, Pierre Laval chercha à se suicider avant d'être fusillé. Il avala le contenu d'une ampoule de cyanure, mais il survécut parce que le poison se résorba dans l'intestin. Jacques Chirac, à l'âge de sept ans, lançait des couteaux de cuisine dans le jardin de la maison de campagne familiale, à Parmain. Mais l'un deux lui revint en plein figure et il en a gardé une cicatrice indélébile près de l'œil droit. Et bien d'autres encore...

 

L'avis de Lirélie : Chapeau bas messieurs et dames !

Je ne sais combien de personnes, étudiants et historiens, ont travaillé comme des fourmis pour réunir toutes ces anecdotes sur les grands personnages de l'Histoire de France mais j'admire leur persévérance et les trouvailles qu'elles ont faites.

La démarche du livre, en effet, est originale. Il s'agit d'une compilation d'informations relevées par des classes d'élèves entre 15 et 18 ans dans des ouvrages historiques postérieurs à 1970. Jean-Pierre Rorive et son équipe ont supervisé l'ensemble et transformé la quête pédagogique de l'anecdote rigolote en un ouvrage très complet et très documenté.

De Vercingétorix à Xavière Tibéri, on brasse un nombre incalculable d'époques et de personnalités pour nous montrer celles-ci sous un jour plus intime et, disons-le, plus drôle. Certaines histoires sont déjà connues mais on découvre la plupart avec stupeur et amusement.

J'ai beaucoup apprécié l'humour sous-jacent dans ce livre avec notamment le souci de créer des jeux de mots entre les titres et leur contenu. Mention spéciale pour Louis XIV et sa "fistule à jamais dans les annales", où comment hurler de rire en lisant un ouvrage historique on ne peut plus sérieux. C'est rafraîchissant.

Et très impressionnant. On voit bien à la grande bibliographie que les sources pour les recherches furent plus que variées et spécialisées (Decaux, Michelet, Gallo, ...), ce qui explique la profusion des anecdotes et donc l'épaisseur du livre. Ouf ! Sacré boulot si je puis me permettre, avec une ligne chronologique simple et claire. La longueur de chaque paragraphe dépend de son contenu, mais chacun a son utilité et le lecteur n'est jamais perdu dans un langage professionnel trop restrictif pour un public de masse.

Je suis donc ravie de ma lecture. Allez-y, c'est drôle et instructif. Comme quoi la didactique et le sympathique peuvent cohabiter dans un ouvrage historique.

 

Ma note pour Les plus savoureuses histoires des Grands de France :

**** 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 26/04/2016