Les enquêtes de Setna, Christian Jacq

L'avis de Lirélie

9782845637351 642x1024

Résumé : Setna est un prince, le fils de Ramsès II. Scribe aux vastes connaissances, c’est un brillant magicien, capable de lutter contre les forces du Mal. Alors que Ramsès le Grand vient de gagner la bataille de Nubie, une tragédie se produit : le vase scellé d’Osiris, le plus précieux des trésors, qui contient le secret de la vie et de la mort, a disparu. Pour contrer les plans du voleur, Setna s’allie à Sékhet, une séduisante jeune femme aux dons exceptionnels, avec laquelle il noue, envers et contre tous, une idylle passionnée. Ensemble, ils devront résoudre des énigmes mystérieuses et dénoncer les complots les plus inattendus. Leur amour et leurs savoirs seront-ils assez puissants pour combattre la malédiction ? Amour, faux-semblants et conspirations ; le premier volet d’une intrigue au cœur de l’Égypte ancienne.

 

L'avis de Lirélie : Quel bonheur de retrouver Christian Jacq après des années de séparation littéraire ! En effet, pendant longtemps, j'ai dévoré tous les romans historiques qui me tombaient sous la main allant de Frédéric H. Fajardie (Le voleur de vent est une merveille !) à Mireille Calmel (Le lit d'Aliénor, exceptionnel ! tout comme Le bal des Louves) en passant bien sûr par Christian Jacq, l'égyptologue le plus connu du monde romanesque.

J'ai découvert cet auteur à la fin de mon adolescence (il y a trèèèèèèèèèès longtemps) par la lecture d'une saga qui restera gravée dans ma mémoire comme l'une des plus fascinantes dans le genre, Le juge d'Egypte. Si vous ne connaissez pas Christian Jacq et que vous avez envie d'un savant cocktail de suspense, d'amour, d'humour et de frissons, tout cela dans un cadre antique parfaitement décrit, commencez par cette trilogie relatant les aventures du juge Pazair devant déjouer un complot au coeur de l'Etat. Vous n'y résisterez pas!

Pour ma part, j'ai enchaîné par la suite avec d'autres récits du même type (La reine soleil, La reine liberté) mais je dois admettre qu'ils ne m'avaient pas laissé une aussi bonne impression que pour Le juge d'Egypte. Je suis aussi passée à autre chose question courant littéraire et cela peut peut-être expliquer pourquoi j'ai abandonné Les mystères d'Osiris en cours de lecture il y a plusieurs années.

De fait, cela faisait très longtemps que je n'avais pas renoué avec cet écrivain et en passant dans le rayon roman historique de ma Fnac, je n'avais aucune idée de ce que j'allais acheter. En regardant la 4e de couverture des Enquêtes de Setna, j'ai été attirée par l'intrigue où complots et romance étaient mêlés...

Verdict : Le premier tome de ce qui apparaît comme une future trilogie fut pour moi un véritable régal et un retour aux sources plus que bienvenu. Cet été, j'avais eu un regain nostalgique, d'où l'achat d'un autre roman historique mais celui-ci fut une si grande déception (j'ai oublié le nom, pour vous dire !) que j'étais retournée à mes lectures fantastiques, fantasy, romance. Là, j'ai été envoûtée par l'Egypte décrite par l'auteur, avec une telle précision d'autre part que j'avais l'impression que son soleil m'en réchauffait la peau (utile en plein hiver) et que je pouvais sentir les effluves des épices et des onguents divers et variés dont raffolaient les habitants de cette époque. Christian Jacq profite aussi de son roman pour nous renseigner sur les moeurs des égyptiens et les rituels qui étaient pratiqués et on se rend compte à quel point le sacré était étroitement lié à l'exercice du pouvoir et de la vie quotidienne pour ces gens. Vous trouverez aussi des dessins expliquant certains aspects de cette vie passée, chose surprenante dans un roman mais très enrichissante pour les néophytes.

En ce qui concerne l'intrigue, Setna est un scribe discret et attachant qui malgré son statut d'héritier royal, ne cherche en rien le pouvoir mais plutôt la connaissance et la paix. Timide, il ne peut ignorer longtemps toutefois les sentiments qui le poussent vers une prêtresse de la déesse Sekhmet, la lionne redoutable, prêtresse du nom de Sekhet, dont le rôle est de soigner les maladies qu'elles soient d'origines naturelles ou liées à un mauvais sort. Pendant que naissent leurs amours, un terrible danger menace le pouvoir royal puisque le vase scellé d'Osiris contenant les secrets de la vie et de la mort et dont l'existence était tenue secrète, a été dérobé par un mage aussi noir que ses desseins.

Le lien entre l'enquête sur la disparition du vase et les personnages principaux est bien amenée puisque les personnes chargées de le retrouver sont les amis de Setna ainsi que son propre frère, Ramésou, général d'armée ayant la confiance du roi et qui aspire à épouser la belle Sékhet également. Les rouages se mettent donc en place dans ce premier opus et on peut supposer que les péripéties ne manqueront pas dans le suivant. On suit les parcours de chaque personnage avec intérêt avec en trame de fond cette menace diffuse qui pèse sur le pays et dont la nature n'est dévoilée évidemment qu'au bout du récit, dans un final des plus frustrants. On veut la suite !

Moralité, je recommande ce livre si vous avez envie de voyager en pensée, dans l'espace, mais surtout dans le temps.

 

SourireSourireSourireSourire

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

bernieshoot
  • 1. bernieshoot (site web) | 05/02/2015

Voilà effectivement une belle retrouvaille.
L'intrigue a l'air bien ficelée

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/02/2015