Les écailles de l'âme de Mylène Ormerod

Chronique d'Esme-ralda

 

 

 

[ FANTASY – NOUVEAUTE 2016 ]

aux Éditions Mots en Flots.

 

 

 

Je remercie les éditions Mots en Flots pour ce service presse.

 

 

Résumé :

 

Les lunes rayonnent et s’alignent, elles sont au maximum de leur puissance. Personne ne sait, personne ne voit le dessein qui se profile, mais tous peuvent sentir l’énergie exceptionnelle qu’elles dégagent.

Trois lunes et trois écailles.
Trois hommes et un vœu.
Une femme et quatre destins.


On dit que les dieux ne laissent rien au hasard, qu’ils sèment sur votre route un nombre incalculable d’épreuves et que chaque être qui relève le défi se voit accorder une vie unique. Wymi, pourtant, ne semble pas avoir le choix et emprunte ce chemin malgré elle.

 


 

Mon avis :

 

Quatre vies, un destin incroyable.

Un monde violent, une destinée loin d'être utopique.

Une femme, un homme, un combat acharné pour la liberté.

Voilà à quoi peut se résumer ce livre... une pépite à dévorer sans hésitation.

 

Tout d'abord je félicite l'auteur, Mylène Ormerod, pour cette lecture magnifique où tous les codes du fantasy sont respectés et mis en avant par sa plume. Car il faut bien le dire, le genre fantasy est à mes yeux l'un des plus durs à «manier», car si le ton et le rythme ne sont pas mis en place dès le départ, en principe c'est le flop assuré. Mais là je dit juste BRAVO !

Je ne vais pas vous spolier cette histoire, mais plutôt vous raconter les non dits et les multiples questions qu'elle soulève. Et elles sont nombreuses et j'en ai été la première surprise.

Aux premiers abords, chers lecteurs et chères lectrices, vous serez peut-être rebuter par le contexte de violence. Par n'importe quelle violence, puisque c'est celle que subie les femmes. Vous êtes plongés dans une société misogyne et patriarcale. Il existe quelques exceptions tout de même. La femme y est soumise, assouvie et donc n'a aucun droit. Cette société est composée d'humains, de sorciers, de mages, d'un Suprême et de guerriers. Le mélange des races est interdite. Voici un autre point qui ne peut que rappeler l'actualité : la tolérance et le respect entre eux n'a aucune définition. A la moindre incartade c'est le combat assuré. Et un peuple qui n'a aucune moralité, c'est celui des mages noirs qui sont prêts à tous pour assouvir la prise du pouvoir. Mes mots vont être cruels, mais vous assister malgré vous à des assassinats, à des viols collectifs et des manipulations sordides. Je peux vous assurer que c'est très déroutant, mais passer outre, les briques s'entremêlent et vous redonnent espoir. Car oui, il existe dans ce livre et bien plus que vous le penser.

Il naît un jour exceptionnel, où quatre âmes pures voient le jour. Ils sont bénis des Dieux et leurs destins entrecroisés les mènent vers un combat contre le mal et pour la liberté, celle de vivre et de construire un monde meilleur. Un monde où les femmes ne seront plus des objets et où le mélange des « races » sera une force. De ces quatre, leur amour sera l'ultime moteur contre ce monde désenchanté. Cet amour annihilera la haine, la vengeance et l’incompréhension. De cet amour naîtra une petite fille aux pouvoirs illimités et qui sait ce qu'elle ferra...

 

Vous l'aurez peut-être compris, ce fut une lecture extrêmement intense en émotion et où mon petit cœur de passionnée et hypersensible a fait des bonds face à la dureté des mots, des scènes, des sortilèges, des décisions mais a fondu face cet amour incommensurable, pur, véritable et immortel.

 

Malgré ce coté fantasy, «Les écailles de l'âme » est bien plus que ça …...

 


 

 

Tout savoir sur Mylène Ormerod et les Editions Mots en Flots

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.