Le Prince des Ténèbres, tome 3 : Combustion spontanée - Jeaniene Frost

Passionnante Jeaniene Frost !

Le prince des tenebres tome 3 combustion spontanee 647538

 

Résumé : Leïla a beaucoup appris au cours de ses dernières années mais pas comment être un vampire ni comment être mariée au plus célèbre d'entre eux ! Se conformer à cela la place dans une situation précaire, oscillant entre la passion et le danger au moment même où le réel péril s'annonce... Vlad doit combattre un ennemi vieux de plusieurs siècles dont le pouvoir égal le sien. Et si Vlad n'a pas peur pour lui-même, il craint pour Leïla parce que son ennemi sait qu'elle est sa plus grande faiblesse. Alors que son désir de surprotéger Leïla la conduise à s'éloigner de lui, l'amour de Vlad pour sa jeune épouse n'est-il pas ce qui risque de les condamner tous les deux ?

 

L'avis de Lirélie : Une fois n'est pas coutume, je ne développerai pas mon propos sur ce 3e tome du Prince des ténèbres, qui, comme je m'en doutais eut égard au travail remarquable de Jeaniene Frost en matière de bit-lit, a tenu ses promesses.

De l'action à n'en plus finir avec des rebondissements de dingue, des passages terribles où mieux vaut avoir l'estomac et le coeur bien accrochés, une sensualité, qui, sans être vulgaire, reste exacerbée, et surtout, surtout, ce qui fait mouche à chaque fois, un humour ravageur auquel votre vessie ne résistera pas.

Génial donc.

Le point positif de ce 3e volume, qui le démarque des précédents, c'est que J.F. nous laisse enfin entrevoir la face cachée de Dracula, dont l'origine du nom enfin révélée vous fera hurler de rire, et dont le paraître impitoyable et sauvage a tendance à s'effriter lorsque l'amour de sa vie, Leila, se trouve plus que jamais menacée. On en apprend davantage sur son passé et des relations avec sa première femme. C'est plutôt intéressant cela approfondit ce personnage déjà bien mystérieux.

Vlad Tepes, à défaut d'être fréquentable, nous apparaît ici plus humain et moins arrogant (ouf!).

C'est une évolution majeure qu'il faut saluer, d'autant qu'il semble que l'auteure laisse une porte ouverte à l'issue de cette trilogie pour de nouvelles aventures.

Moralité, c'était encore une fois un moment agréable de lecture que je ne peux que vous recommander, en souhaitant parallèlement que Jeaniene Frost continue à développer son univers de Chasseuse de la Nuit, pour s'intéresser à un personnage qui ne pourra que faire des étincelles dans ce monde surnaturel : le dévoyé et sulfureux Ian.

À bon entendeur...

 

Ma note pour le tome 3 du Prince des Ténèbres : ****

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau