La rédemption du Berserker - Karen Marie Moning

La rédemption du Berserker - Karen Marie Moning

La redemption du berserker

Présentation de l'éditeur:

La très belle Jillian Saint-Clair se destine au cloître. Elle n'aime qu'un seul homme, Grimm Roderick, qui l'a toujours ignorée. Impatient de marier sa fille, Gibraltar Saint-Clair décide d'inviter au château trois soupirants : le noble Quinn, le cynique Ramsay, et Grimm. Mortifiée que ce dernier l'ait de nouveau rejetée, Jillian décide de le rendre fou de jalousie. Elle ignore que Grimm est un Berserker, un guerrier légendaire d'une force surhumaine, mais pas tout à fait humain.

Mon avis:

Après un tome 1 sympathique, mais légèrement décevant sur l’évolution du couple, j’attendais ce tome 2 au tournant.

Dès le début, nous découvrons Jillian, une femme au caractère fort et réfléchi qui n’hésite pas à raconter des bobards aux soupirants que son père lui présente pour éviter le mariage, son cœur étant déjà pris depuis de nombreuses années.

Grimm quant à lui nous offre un charisme digne des personnages de KMM. Un guerrier puissant et invincible qui cache une grande sensibilité, comme on les aime. Cet homme éperdument amoureux de Jillian fera tout pour la repousser, de par sa nature de Berserker qui pourrait se révéler dangereuse pour elle. Notre couple nous gratifiera donc de nombreuses disputes (peut-être un peu trop ? Même si on comprend le comportement de Grimm, il y avait d’autres solutions que de blesser sans cesse Jillian) malgré la tension grandissante.

Une tension qui a donc répondu à mes attentes (ma période romance doit y être pour quelque chose ^^) Grimm a su faire palpiter mon petit cœur, les scènes érotiques se voulant extrêmement sensuelles, même si le couple perd en tension au fil du livre pour nous gratifier de moments de tendresse mignons.

Karen Marie Moning a également beaucoup de talent pour nous pondre des dialogues et des situations pleines d’humour. J’ai adoré les personnages secondaires comme les parents de Jillian ou le père de Grimm et son oncle à la fin du livre. J’ai également beaucoup aimé la façon d’exploiter la légende du Berserker, ce qui rend l’univers des Highlanders et de Mac encore plus intéressant.

Le style fluide et addictif m’a fait dévorer ce livre et c’est avec plaisir que je lirais le tome suivant.

En résumé, une romance historique paranormale prenante et remplie de tension qui vous fera passer un très bon moment de lecture.

Ma note:

9/10

Ma chronique sur le tome 1: Les Highlanders, Tome 1 : La malédiction de l'elfe noir

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 27/07/2014