La Confrérie de la dague noire, tome 1, L'amant Ténébreux, J.R. Ward

L'avis de Lirélie - Pâle reflet des Seigneurs de l'ombre

La confrerie de la dague noire tome 1 l amant tenebreux 56945

 

Résumé : Une guerre fait rage à l'insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. A sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable... L'un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c'est à Kolher qu'il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien...

 

L'avis de Lirélie : Plusieurs choses à dire sur ce tome 1, L'amant ténébreux. D'abord, cette lecture ne fut pas désagréable au point d'avoir envie d'abandonner comme j'en ai fait l'expérience avec ma chronique précédente sur "Riker". Néanmoins, même si j'ai été jusqu'au bout de l'histoire, elle m'a laissé une furieuse impression de déjà vu.

En effet, mettez un groupe de guerriers surpuissants au service d'une espèce de divinité, ces guerriers vivent ensemble en communauté dira-t-on dans une demeure magnifique, ajouté au fait qu'ils sont tous menacés par une groupe d'humains plus ou moins transformés par une autre entité maléfique qui veut la fin des vampires... Et hop! On se retrouve avec les mêmes ingrédients que l'une de mes sagas préférées, Les seigneurs de l'ombre de Gena Showalter.

Je ne parle pas d'une copie conforme, les deux histoires sont bien distinctes et ont leurs propres codes. Ici, on est chez les vampires, l'un d'eux est assassiné et juste avant, il a fait promettre à son roi, une légende parmi son peuple avec qui il est ami, de veiller sur sa fille, une sang-mêlé, qui vit parmi les humains sans se douter que ses crampes d'estomac sont liées au fait qu'elle va subir une profonde transformation dans les semaines à venir. Vous penserez peut-être qu'évidemment, les deux héros vont se rencontrer, se détester, apprendre à se connaître, pour ensuite s'aimer. Vous aurez tort, tout comme moi. Du moins en partie. En effet, ils vont se rencontrer, elle va le violer (avec son consentement) et puis apprendre à se connaître, faire des millions de galipettes (ceux qui aiment, y'a de quoi faire ici) et ensuite... je ne vais pas en dire plus. Vous verrez.

Toutefois, ne vous attendez pas à de l'action trépidante. Enfin c'est mon avis. Je n'ai pas trouvé l'ensemble palpitant, tout était centré sur la ou les histoires d'amour et les batailles ne m'ont pas transportée. Je ne vous le cacherai pas, lors des passages avec Mr X, j'ai tout simplement passé des pages.

D'autre part, j'ai eu un problème pendant cette lecture, j'ai eu une furieuse envie de prendre mon stylo et de rajouter des "ne" devant toutes les formes négatives où il était absent, à savoir partout. A croire que les personnages avalent les particules négatives en plus de s'abreuver de sang. Au début, on se dit que c'est sur l'instant puis au fil du temps, on se dit que c'est irritant et à la fin, on a juste envie de tendre un bled aux protagonistes.

Ceux-ci sont plutôt bien représentés malgré tout, les "frères" de Kohler sont particuliers et méritent qu'on s'y intéresse de plus près (ce qui sera fait vu le nombre de tomes suivants). Honnêtement, je suis curieuse à ce niveau, notamment sur le sex symbole et le balafré.

En ce qui concerne les héros, leur histoire tient la route mais je regrette qu'ils se soient sautés dessus si vite et c'est peu dire. Par contre, ils sont attachants et on se plaît à suivre l'évolution de leur couple face au danger qui les menace.

Moralité, je ne suis pas convaincue car pour moi, l'intrigue s'insrivant dans la lignée des Seigneurs de l'ombre, ce tome 1 ne soutient pas la comparaison. D'ailleurs, ça m'a donné envie de relire Gena Showalter et mes guerriers maudits préférés.

 

Ma note pour La confrérie de la dague noire, tome 1 : SourireSourireDéçu (3e smile plus mitigé)

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (4)

lirelie

Si on aime la bit-lit, il faut se laisser tenter je pense. Ce n'est pas mauvais, c'est juste que je ne pouvais pas m'empêcher de penser aux seigneurs de l'ombre et je faisais la comparaison. Alors pourquoi pas, malgré tout ?

lirelie

Justement, si je devais lire un autre tome, ce serait sur lui. Je vais peut-être me laisser tenter parce que le type est franchement bizarre. lol

Illyas
  • 3. Illyas | 09/05/2015

Lu jusqu'au tome 9 et les suivants sont plus fluides au niveau de la syntaxe, les frères ont des histoires plus ou moins intéressante, et Zadiste (le balafré) à une histoire vraiment émouvante! Le meilleur tome selon moi ;)

fantasybooksaddict
  • 4. fantasybooksaddict (site web) | 09/05/2015

Ça fait un moment que cette saga m'intrigue !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau