La Chronique des Bridgerton, Tome 5 : Éloïse, de Julia Quinn

Lavis de Lirélie : Oui, mais sans plus

51x2khvgmtl sx292 bo1 204 203 200

 

Résumé : Après la disparition tragique de sa femme, sir Philip est totalement désemparé. Comment va-t-il faire pour élever ses enfants qui ont souffert de la maladie de leur mère ? Comment leur apprendre la tendresse, lui qui ne sait pas exprimer ses émotions ? Pourquoi ne proposerait-il pas le mariage à Miss Bridgerton, avec qui il entretient une relation épistolaire ? Surprise, mais en même temps troublée, Eloïse, qui ne fait rien comme tout le monde, quitte Londres en secret pour rejoindre dans son manoir cet homme qu'elle n'a jamais vu.

 

L'avis de Lirélie : L'espace d'une soirée, j'ai fait une pause dans ma lecture très intéressante du service presse sur le Djihad des éditions Jourdan pour me consacrer à ma curiosité dévorante pour la famille Bridgerton.

Ce 5e tome relate les aventures sentimentales de la 5e de la fratrie, Éloïse, une jeune femme avec un fort caractère ayant décliné au bas mot 6 demandes en mariage, considérant qu'un mariage d'amour passionné serait l'unique condition à son passage à l'autel. Alors pourquoi rejoindre Sir Philip, veuf qu'elle n'a jamais vu, dans l'optique d'évntuellement accepter un hymen loin de tout romantisme ? Réponse : 28/ Pénélope. Vous saurez la signification de cette énigme (pourrie je vous l'accorde) en lisant le livre.

En ce qui concerne mon sentiment sur cette lecture, je dirais qu'elle fut agréable notamment parce qu'il n'y avait pas les problèmes de mise en page et de fautes en tous genres qui m'avaient rebutée pour les deux volumes précédents. C'est déjà un bon point.

Après, je n'ai pas plus accroché que cela. Certes, le roman se lit vite, comme les autres, mais je dois dire qu'on s'ennuie un peu. Je pensais trouver un peu plus de volcanisme en Éloïse, si prometteuse dans les autres tomes, et finalement, j'ai rencontré un personnage un peu trop lisse et trop calme. Je pensais qu'elle allait secouer les puces de Sir Philip pour nous régaler de joutes verbales enflammées (comme avec Anthony ou Benedict) et j'ai été déçue par le traitement de cette romance, jolie, certes, mais manquant sévèrement de piquant. Idem avec les enfants, il y avait des situations qui auraient pu nous faire hurler de rire, mais l'auteure a certainement préféré jouer la carte de l'émotion sur ce plan. Mon avis est qu'elle aurait pu allier les deux.

Bref, je commence à me dire que la saga s'essouffle et c'est inquiétant au regard de mes coups de coeur précédents. Il reste Hyacinthe, Francesca et Grégory, alors j'espère retrouver en ceux-là la magie du début.

J'espère...

 

Ma note pour Eloïse : 

***

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 23/11/2016