Hollywood en Irlande - Elisia Blade

L'avis de Lirélie : Râââââââââ... Hahaha !!

51ds5gf5nil bo2 204 203 200 pisitb sticker v3 big topright 0 55 sx324 sy324 pikin4 bottomright 1 22 aa346 sh20 ou08

 

Résumé : Adélia est probablement la fille la plus maladroite de la planète. Ce qui la sauve, c’est qu’elle l’assume totalement et cela ne lui pose aucun problème… jusqu’à ce qu’elle échoue au beau milieu d’un champ au pied de Nate Calvin. Coup de foudre. Inévitable, non ? Nate Calvin est LA star hollywoodienne du moment. Impensable donc que cet homme tombe immédiatement et irrémédiablement amoureux d’elle. Comment peut-il être sincère alors qu’elle n’a pas assez de doigts pour énumérer ses défauts ? Mais pourquoi le bel acteur est-il venu se planquer au milieu de la campagne irlandaise ? Adélia a-t-elle raison de lui faire confiance ?

 

L'avis de Lirélie : Cher lecteur de cette chronique, vous devez vous dire qu'avec mon titre, j'ai complètement perdu la boule. Je l'ai déjà perdu, c'est un fait, et depuis longtemps. Gagnons du temps avec ce constat. Toujours est-il qu'hier, j'ai encore plus sombré dans la folie en voyant arriver la fin de l'épisode 1 de Hollywood en Irlande, d'Elisia Blade.

 

Nan mais pas pôôôôôôssible !!!!

 

Pas possible de me faire hurler de rire comme ça puis trépigner d'impatience pour que les choses se bousculent, pour m'offrir un final du feu de Dieu, dont la suite N'EXISTE PAS !!!!!!

 

Vous avez beau dire Elisia Blade, même si l'épisode 2 doit paraître en version kindle le 23 décembre 2015, pour l'instant, il N'EST PAS SUR MA TABLETTE ! Et pour cela, JE VOUS DÉTESTE !!!

 

Je dois aussi dire que je déteste YSALINE FEARFAOL qui m'a fait connaître cette histoire et qui m'a donné envie de la lire. Tu m'entends, toi, la chef de meute du clan de Chânais ?! VIVE LES CHATS, À BAS LES LOUPS-GAROUS ! Cela t'apprendra !

 

Trêve de plaisanterie (je ne plaisante pas en fait, je hais de tout mon coeur toutes ces personnes mais c'est juste qu'il faut apporter un peu de professionnalisme dans cette chronique).

 

Nous sommes en présence d'une montagne de maladresse nommée ici Adélia. Cette montagne, plus haute encore que l'Everest, va s'effondrer au sens propre dans un gros tas de boue irlandais qui va mettre sa dignité plus bas que terre mais qui va aussi la mettre en présence... d'une présence... ovine. Ha! Vous y avez cru, hein ? Bon, d'accord il n'y a pas qu'une bande de moutons flemmards qui bloquent les routes. Il y a aussi un monsieur, que dis-je THE ONE ! , qui va se révéler bien malgré lui à notre amie française, faisant de la rencontre entre les deux, un moment doré de la littérature sentimentale.

 

Hollywood en Irlande est certes une romance, mais aussi une véritable pépite d'humour qui ne pourra pas vous laisser indifférent, avec une protagoniste qui nous ressemble et qui se prend la honte comme tout le monde (à un degré dantesque pour elle), et qui n'a pas peur de dire qu'elle ne met pas du 34 tout mouillé en pantalon. Ses expressions sont à se tordre de rire et toujours à propos. Sans passer pour idiote, on ne peut que rigoler de la suivre dans la succession des catastrophes qu'elle provoque. D'où le "Hahaha" du titre.

 

Après, voilà la raison du "rââââ^" : vous constaterez au passage que je suis très douée pour exprimer par moult figures imagées mes émotions intérieures. J'ai vraiment adoré de bout en bout cet épisode et je dois dire que c'est très bien écrit. Seulement, on arrive très vite à la fin pour devoir attendre un autre épisode qui sera lui aussi très court. Je peux comprendre cette volonté d'accrocher le lecteur sur la longue durée, c'est un choix éditorial ambitieux et respectable. Après, il faut mesurer l'aspect frustration que cela engendre. Certes un peu de frustration ne fait de mal à personne, qui suis-je pour juger ce que, moi-même, je fais vivre à mes personnages dans mes romans? Mais là, il faut faire attention. La barre est placée haute et il faudra veiller, à chaque nouvelle parution, à ce que son niveau ne baisse pas, au risque que les lecteurs trop frustrés quittent le navire. Pour avoir lu quelques séries, je dois dire qu'une seule à ce jour m'a vraiment tenue en haleine jsuqu'au bout: "De toute mon âme", de L-S Ange. Les autres se sont étiolées très vite et n'ont guère eu d'intérêt par la suite. Ce n'est pas une critique négative vis à vis de Hollywood en Irlande, qui est un véritable coup de coeur pour moi. J'exprime simplement mon sentiment sur les séries littéraires en général: moi, je ne suis pas patiente; et devoir attendre pour un épisode court dont je sais à l'avance qu'il va me laisser sur ma fin pour encore un autre épisode court, va me faire monter la moutarde au nez.

 

Moralité, j'ai eu un coup de coeur pour ce premier épisode qui m'a tenue en haleine de bout en bout. Maintenant, je ne veux pas mettre trop la pression, j'espère de tout coeur, étant donné le peu d'affinité que j'ai avec les mini-séries littéraires en général, qu'Élisia Blade va particulièrement nous transporter dans les plus hauts sommets de la jouissance littéraire pour les épisodes suivants. Étant donné la qualité du premier volume, je pense déjà investir dans mon matériel d'alpiniste pour escalader tout ça.

 

 

 

Ma note pour Hollywood en Irlande, d'Élisia Blade : *****

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

lirelie

Phoenix ^^ n'attend que ça mais ce ne sera pas avant janvier. Un peu comme notre miss pied gauche du fin fond de l'Irlande ! héhé

Sophie
  • 2. Sophie | 13/12/2015

Ayé je l'ai lu!! Et je dois dire que j'ai beaucoup aimé! Et je me suis déjà mis une alarme pour le 23... Ça va être trop long... Si seulement Sam pouvais combler ce vide :p

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 18/06/2016