Gengis Khan, tome 2 : Le conquérant, de José Frèches

L'avis de Lirélie : Toujours aussi dépaysant

514savzakkl sx311 bo1 204 203 200

 

Résumé : En 1206, Temüdjin devient Gengis Khan, Souverain Universel et chef des Mongols. Éduqué, charismatique, autoritaire, il a l'art de rallier les peuples, y compris ceux qui lui sont hostiles. Il rassemble alors des milliers d'hommes autour d'un seul projet : bâtir le plus vaste empire qui ait jamais existé ! De la Chine du Nord aux frontières de l'Europe, ses armées conquièrent les plus grandes villes d'Asie centrale. Celui qui n'était qu'un nomade devient le plus grand conquérant de l'histoire. En racontant cette incroyable épopée, José Frèches révèle les multiples facettes de Gengis Khan : guerrier implacable, cavalier hors pair, mais aussi séducteur et éminent stratège.

 

L'avis de Lirélie : Je remercie vivement les éditions XO pour ce service presse, qui, comme les précédents, est un bonheur pour les amateurs de romans historiques.

José Frèches poursuit le récit des aventures du fameux Gengis Khan là où il l'avait laissé dans son tome 1 en abordant la vie du "Souverain océanique" sous un angle différent.

Si le premier opus s'attachait évidemment à détailler l'enfance et la construction de la personnalité de Temudjin jusqu'à son mariage avec Börte, ici, le conquérant entre vraiment dans l'arène si je puis dire.

Le titre est très représentatif du contenu puisqu'on se rend compte que pour réussir à gouverner un empire aussi vaste que celui des mongols  au début du XIIIe siècle, il a fallu mener pour cela moult batailles et écraser moult tribus pour y asseoir son autorité. Gengis Khan y est parvenu parce qu'il avait la volonté, la force, et évidemment, parce qu'il avait le goût de la guerre. Inspiré par la Chine voisine dont il souhaitait égaler la puissance, le grand Khan ne reculait devant rien pour obtenir ce qu'il voulait. Et petit à petit cela a payé...

C'est une oeuvre très intéressante que nous livre José Frèches, du fait justement, qu'il se réfère à un passé très lointain et surtout très exotique. De Gengis Khan et de son empire, avouons-le, on ne connaît souvent que ce que rapportait Marco Polo dans son Livre des Merveilles suite à sa rencontre avec le petit-fils de l'empereur. Cet ouvrage est donc un excellent moyen pour les novices de se frotter à l'histoire d'un Temudjin devenu "Gengis", le "souverain universel".

Il faut quand même parfois s'accrocher pour bien suivre. Il y a beaucoup de personnages et leurs noms sont parfois difficiles à retenir. Mais on tient et c'est tout ce qui compte.

J'ai trouvé aussi que l'auteur s'amusait beaucoup plus ici avec le côté "sex addict" de Gengis Khan qui ne pouvait s'empêcher, au bout d'un moment, d'aller répandre sa "liqueur de jade" dans toutes les belles jeunes femmes qu'il pouvait croiser. D'autant plus quand la jeune fille en question était assez souple pour exécuter les figures érotiques les plus complexes du manuel sexuel que l'empereur conservait avec lui et qu'il consultait fréquemment.

Cela me fait penser à un autre genre de sex-addict, plus contemporain celui-ci, dont le nom ressemble étrangement à celui de Gengis Khan, et qui à une époque aurait pu se présenter à l'élection présidentielle française. Mais je m'égare...

Bref, les amateurs de romans historiques trouveront cette série de livres plaisantes et apprendront beaucoup de choses.

 

Ma note :

****

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau