De toute mon âme, L-S Ange (épisodes 3 et 4) (Coup de coeur)

L'avis de Lirélie et de Thychat

De toute mon c3a2me 3 copie  De toute mon c3a2me 4 copie

 

Après une ultime humiliation, Eva se retrouve obligée de passer quelques jours auprès d'Alex. Celui-ci ne va pas l'épargner, alternant tendresse et mépris. Cet homme est décidément bien difficile à cerner…

 

L'avis de Lirélie :  MAIS QUELLE HISTOIRE DE FOUS !! J'ai déjà dit ça mais là, c'est officiel pour qui veut l'entendre. L-S ange est sadique ! Et franchement, ce n'est pas habituel chez moi de monter à ce point en pression dans ce genre de littérature.

On est dans le je t'aime, moi non plus porté à son paroxysme le plus malsain. En effet, j'ai eu envie de mettre un énorme poing dans la figure de ce sale type d'Alexandre car tout Apollon qu'il est, il n'en mérite pas moins une correction en bonne et due forme! C'est à se demander s'il s'exerce devant le miroir pour être désagréable et humiliant! Le pire, c'est que la seconde d'après, il se confond en excuses et se montre tendre et attentionné. Il y a de quoi y perdre la tête, non ? C'est ce qui arrive à Eva qui ne sait plus sur quel pied danser et qui va vivre ces quelques jours auprès de lui de manière très compliquée. On compatis donc avec l'héroïne sur ce point.

Néanmoins, au bout d'un moment, et pardon L-s Ange mais je l'ai ressenti comme ça, on commence à se dire que quand même, Eva pleure beaucoup trop et que ce n'est pas en pleurnichant sans arrêt qu'elle va finir par lui mettre le grappin dessus à cet homme si mystérieux et si... hautain. Elle m'agaçait à force de se laisser marcher dessus comme ça sans se défendre.

Seulement, L-S Ange est maligne et avec un rebondissement effroyable, elle parvient à bouleverser l'ordre des choses et à nous ramener illico du côté de la pauvre Eva.

Quelle aventure ! Par conséquent, je ne peux pas adhérer à l'idée de ranger cette saga dans la catégorie littérature érotique, c'est trop réducteur étant donné les émotions avec lesquelles l'auteure nous fait jongler et heureusement parce que ce n'est pas ce que je préfère, les protagonistes ne passent pas leur temps à se sauter dessus. Alors littérature sentimentale, certes. On peut être attendri(e), choqué(e), furieux(se), bouleversé(e) et anéanti(e), tout ça en quelques pages, ce qui mérite un grand bravo pour l'écrivain pour réussir le challenge de faire du lecteur une boule de nerfs ambulante.
 

Vous l'aurez compris, ces épisodes nous entraînent toujours plus loin dans cette romance plus que compliquée (et même là, le mot est inadapté, je dirais plutôt masochiste) entre deux êtres qui ne le sont pas moins. J'adore !

 

L'avis de Thychat:

Tout comme les premiers épisodes, les 3 et 4 sont encore plus addictifs. LS Ange n’hésite à malmener ses personnages et à leur faire passer des épreuves extrêmement dures.

Alex me fait penser à un mix entre Christian Grey et Bennet de Beautiful Bastard. Il est charmant, intrigant, mais aussi exécrable à ses heures perdues. La proposition qu’il fait à Eva est assez égoïste de sa part et on sent qu’il y a beaucoup plus que ce qu’il dit quand on voit son comportement à l’égard d’Eva. Comme s’il refusait d’admettre ses sentiments et qu’il se cachait derrière une carapace. Je soupçonne une grosse faille chez cet homme qui semble avoir peur de souffrir.

Encore une fois, j’ai été complètement emportée par l’histoire. Impossible de m’arrêter, j’ai dévoré chaque page avec impatience, intérêt et stress. Les émotions sont poignantes et palpitantes à la fois, on vit à travers les personnages. Les scènes érotiques sont toujours sensuelles avec une tension à couper le souffle.

La psychologie des personnages est toujours aussi juste et travaillée, un vrai régal !

En résumé, une très belle romance, un coup de cœur qui vous fera chavirer à coup sûr.

Ma note:

9/10

De toute mon âme - Ls-Ange (Episodes 1 et 2)

De toute mon âme - L-S Ange (épisodes 5 à 9)

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 18/06/2016