La Chronique des Bridgerton, Tome 1 : Daphné et le duc, de Julia Quinn

L'avis de Lirélie : Quelques raccourcis faciles mais assez plaisant

51mee 4tsbl sx307 bo1 204 203 200

 

Résumé : À la naissance de son fils, le duc de Hastings jubilait. Hélas, l’enfant bégaie ! Affront insupportable pour le duc, qui l’a renié sans pitié. Le jeune Simon a donc grandi, solitaire et assoiffé de revanche. Après de brillantes études, il a bourlingué de par le monde jusqu’à la mort de son père, et c’est désormais porteur d’un titre prestigieux qu’il revient en Angleterre où il est assailli par une horde de mères prêtes à tout pour marier leurs filles. Mais Simon ne s’intéresse pas aux débutantes. Sauf peut-être à Daphné Bridgerton, qu’il a rencontrée dans des circonstances cocasses. Comme Simon, elle voudrait qu’on la laisse en paix. Une idée machiavélique naît alors dans l’esprit du duc…

 

L'avis de Lirélie : Toujours dans ma passe romantique bon chic bon genre, je me suis penchée dernièrement sur le 1er volume de la saga des Bridgerton. J'ai vu les excellents commentaires sur amazon et je me suis laissé tenter par cette famille anglaise peu ordinaire du début du XIXe siècle.

Si l'intrigue d'une histoire d'amour d'une jeune fille sans vraiment de fortune avec un duc peut paraître réchauffée, certains éléments méritent qu'on prête attention à ce 1er tome. 

On fait d'abord la connaissance de la famille Bridgerton, dont la particularité est que les parents (il reste la mère devenue veuve) avaient appelé leurs enfants, au nombre de 8 précisément, selon l'ordre de l'alphabet. Ainsi, l'aîné commence par un A, le suivant par un B et bla bla bla. Les liens qui unissent cette famille de la petite noblesse sont très forts et c'est ce qui fait d'ailleurs le charme de ce début de série. On sent la solidarité dans la fratrie et le respect envers une mère bienveillante bien qu'un peu envahissante ces derniers temps pour trouver des épouses et des maris à son petit monde.

L'autre point positif dans ce livre, c'est la recherche d'imperfection chez le héros de la part de l'auteur. On est souvent tenté, pour faire fantasmer la gente féminine, d'offrir à ces dames des personnages masculins tout en muscles et mystère, frôlant le 10/10 à tous points de vue. Ici, le futur duc Simon émeut par le handicap qui lui vaudra la détestation de son père et un départ dans la vie plutôt triste. C'est appréciable à ce niveau car malgré le travail qu'il fait sur lui-même pour pallier à son problème, celui-ci apparaît à plusieurs occasions et démontre la fragilité de l'homme derrière le masque du duc.

En ce qui concerne l'histoire d'amour, je pense que j'aurais plus apprécié si je n'avais pas vu un énorme spoiler sur l'un des commentaires Amazon. Ce qui me permet de faire ici une parenthèse : ARRETEZ DE SPOILER QUAND VOUS VOUS ENTHOUSIASMEZ POUR UN LIVRE ! PENSEZ AUX AUTRES SVP ! Franchement, la personne que j'ai lue était pleine de bonnes intentions et au début, j'étais contente de lire son commentaire 5 étoiles pour me faire une idée de la série mais délivrer une information capitale est un crime. Moralité, j'ai lu le bouquin et j'attendais donc le moment où justement ce fameux événement devait se produire. 

Bon bah j'aurais sûrement été surprise si je ne l'avais pas su. Notamment parce que la romance prend alors une tout autre tournure, dans un registre plus dramatique et conflictuel entre les deux héros. Pas mal oui.

Après, pour être objective, j'ai regretté quelques formulations déjà vues vues et rerevues au point que je n'ai pas du tout été touchée. L'auteure a voulu décrire certaines réactions des protagonistes et j'ai réellement eu l'impression que j'avais lu ça dans dix bouquins avant elle, presque mot pour mot. Manque d'originalité à ce niveau donc car ça sonnait creux. Dommage.

C'est mon bémol mais ça n'empêche pas ce livre d'être divertissant. Il se lit vite et bien et on comprend que le personnage mystérieux qui délivre ses commérages tout au long du livre à chaque début de chapitre (ça c'est plutôt bien vu de la part de l'auteure) ne dévoilera son identité qu'à l'issue de plusieurs volumes. La curiosité est donc attisée.

Je ne sais pas si je m'engagerai dans les tomes suivants, je n'ai pas été transcendée par cette lecture. Peut-être que si je n'ai rien en vue, je me laisserais tenter, mais de toute manière ce ne sera pas du temps perdu.

 

Ma note pour Daphné et le duc

****

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 13/06/2016