Cocktail, Tome 1 : Wallbanger - Alice Clayton

L'avis de Thychat

Couverture de Cocktail, Tome 1 : WallbangerPrésentation de l'éditeur:

Caroline Reynolds vient d’emménager dans un superbe appartement à San Francisco, mais sa première nuit est perturbée… par les exploits nocturnes de son voisin ! La promiscuité est d’autant plus frustrante que la jeune femme n’a pas eu d’aventure depuis près de six mois. D’ailleurs, par vengeance, Caroline surnomme le dom juan d’à-côté le « Cogneur de Mur ». Or, une nuit, excédée, c’est à sa porte qu’elle finit par cogner… pour découvrir en Simon un homme particulièrement séduisant. Peu de temps après, alors qu’ils se croisent à une fête, Caroline accepte de conclure une trêve pour apprendre à mieux le connaître. Si petit à petit ils deviennent amis seront-ils bientôt amants ?

L'avis de Thychat:

Wallbanger est un livre qui m’intriguait, j’ai donc été ravie qu’une de mes copines me le prête.

Si le début paraissait prometteur, avec un style punchy et un humour assez plaisant, j’ai trouvé que certains passages étaient un peu lourds.

Caroline est un personnage attachant, mais son humour particulier et un peu lourd fait que le livre est un peu ennuyeux par moment. Simon, quant à lui, est assez intrigant et nous donne envie d’en savoir plus. Mais j’aurais aimé une psychologie plus fouillée et des réactions plus crédibles.

En effet, ce livre est plus du style chick-lit avec les comportements parfois surjoués qui vont avec.

L’idée du scénario était pourtant très bonne, mais l’auteure traine en longueur, malgré quelques passages addictifs et prenants. L’ensemble manque cruellement d’émotions, il m’a manqué ces petits papillons dans le ventre que j’adore ressentir lors des romances poignantes. Bien que Caroline ait ses raisons, j’ai trouvé le voyage en Espagne trop long et sans intérêt. Au même titre que les innombrables scènes de sexe à la fin du roman. Les passages sensés être pleins d’émotions sont coupés par les réflexions imagées de Caroline et cassent la magie de l’instant.

De plus, j’ai parfois eu du mal à comprendre ce qui se passait, tant l’écriture était floue par moment.

J’ai trouvé dommage qu’Alice Clayton coupe la plupart de ses scènes, car cela coupe l’histoire en plusieurs petits morceaux. J’ai un peu de mal avec ce genre d’écriture, car cela m’empêche de me plonger totalement dans l’histoire.

Les personnages secondaires sont assez clichés, mais apportent une ambiance sympathique. Surtout avec leur problème de couple.

J’ai beaucoup aimé les échanges de textos entre les différents héros, j’ai trouvé cela assez marrant et sympathique.

J’aurais aimé qu’il y ait plus de tension entre Caroline et Simon, que l’auteure trouve de vraies embuches avant que le couple ne se forme. Malheureusement, cela n’a pas été le cas et la conclusion a peiné à venir, m’ennuyant à plusieurs reprises.

J’ai noté certains problèmes de concordance des temps, on se retrouve parfois avec du présent ou du passé composé en plein milieu d’un paragraphe au passé simple… C’est dommage.

En résumé, une romance un peu trop chick-lit à mon goût qui plaira aux amateurs du genre.

Ma note:

6/10

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 31/07/2016