Chroniques de MacKayla Lane, Tome 5 : Fièvre d'ombres - K. M. Moning

Chroniques de MacKayla Lane, Tome 5 : Fièvre d'ombres - K. M. Moning

Fievre d ombres

Présentation de l'éditeur:

Rien n'est au-delà de mes capacités. Je suis tout. Vous êtes un livre. Des pages avec une reliure. Vous n'êtes pas né. Vous ne vivez pas. Je ne connais pas la peur.
Que voulez-vous de moi ? Ouvre les yeux. Vois-moi. Vois-toi. Files yeux sont ouverts. Je suis le bien. Vous êtes le mal. Conversation avec le Sinsar Dubh

Mon avis:

Après une petite déception avec le tome 4, j’ai voulu enchainer directement avec le tome suivant, espérant qu’il remonterait un peu mon impression.

Dès le début, mes doutes concernant la créature ont été confirmés, mais hélas, je n’ai pas été affectée par ce qui lui arrivait, puisque je n’y croyais tout simplement pas. Ce n’était pas possible que l’histoire tourne de cette façon, j’ai donc sauté directement au milieu du livre, feuilleté quelques pages et trouvé la réponse que j’attendais.

Bien que ce tome soit de la même épaisseur que le précédent, il fait presque 300 pages de plus. S’il se laisse lire, j’ai relevé les mêmes faiblesses que dans le tome précédent, à savoir les interminables réflexions de Mac. Pourquoi nous rabâcher sans cesse les mêmes questions et ce qui s’est passé dans les tomes précédents ? Certes après plusieurs mois de lectures, certaines choses nous échappent, mais j’ai trouvé que ça faisait trop. Trop de blabla au détriment de l’action. Et quand il y a enfin une scène d’action qui se profile à l’horizon, elle est coupée, puis résumée quelques pages plus loin, ce qui est hyper frustrant. Ce que j’apprécie dans la lecture, c’est de vivre l’histoire et là, j’ai eu l’impression de lire un résumé entrecoupé de questions incessantes et redondantes. C’est dommage.

 En ce qui concerne le « couple » Barrons/ Mac, j’ai trouvé qu’une fois de plus cela mettait trop de temps à tourner comme je l’espérais. Et une fois que le moment tant attendu arrive, il est encore une fois éclipsé par les multiples raisonnements de Mac. Au final, on n’a pas le temps de comprendre ce qui se passe que c’est déjà terminé.

Pour les révélations, j’ai également été très déçue, je crois que j’en attendais trop… Je me suis dit « tout ça pour ça ? » Je m’attendais à quelque chose de plus complexe.

Ce qui m’a également beaucoup gênée dans ma lecture ce sont toutes ces coquilles et problèmes de temps (surement un problème de traduction) en effet, on passe du présent au passé simple sans transition. J’ai même noté un dialogue, raconté au passé simple en plein milieu d’un passage au présent… Si l’alternance des temps avait été utilisée pour différencier les différents passages entre Mac et Dani, ça ne m’aurait pas dérangée, mais là, on se demande à quel moment on se trouve dans l’histoire. Pourquoi parler au présent puis avancer dans l’histoire et repartir sur le passé simple ?

J’ai également tiqué sur le terme bipolaire qui est une maladie mentale qui fait alterner le malade entre des phases d’euphorie, puis de profonde dépression. La plupart du temps, il réagit de façon excessive à certaines situations, ce qui n’est pas du tout le cas de Mac. Elle est profondément paradoxale, mais en aucun cas bipolaire…

Enfin, voilà, je suis un peu déçue par cette lecture. J’aurais préféré que les réponses tombent au fur et à mesure et que la romance soit un peu plus présente.

En résumé, un cinquième tome qui révèle enfin les réponses qu’on n’attendait plus.

Ma note:

6/10 Rendez-vous sur Hellocoton !

MacKayla Lane, Tome 4 : Fièvre Fatale - Karen Marie Moning

Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 1 : Iced

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (4)

thychat
C'est exactement ça, Mac parle beaucoup, mais est inintéressante au possible. C'est vraiment dommage parce que cette série avait très bien commencé. J'ai continué sur le tome de Dany par curiosité. Elle est plus attachante que Mac et on en découvre un peu plus sur l'univers. J'espère que Karen Marie Moning va nous concocter des tomes meilleurs par la suite.
Imionn Siad
  • 2. Imionn Siad (site web) | 29/04/2015
Je viens de finir le livre et de lire ta critique via Booknode et je ne peux que te rejoindre ton opinion. Ce roman fut, pour ma part, une purge à terminer. Horrible, et ce, sans parler des nombreuses fautes de temps/tournures de phrases - même pas imputable à la traduction :/ - Les longues réflexions de Mac sont vraiment la faiblesse de cette histoire, tous tomes confondus et j'ai vraiment eu de la peine. Parce que, au final, elle parle beaucoup d'elle-même, mais je ne décèle pas de grande personnalité pour autant :/
thychat
J'avais adoré les trois premiers tomes et cette série faisait parti de mes préférés, mais peut être qu'avec le temps je suis devenue plus exigente, j'aurais peut être dû tout lire d'une traite ^^
Barrons reste tout de même pour moi l'un des meilleurs personnages masculins de la littérature.
Je relirai certainement les premiers tomes, d'ailleurs.
vilvirt
Je suis une fan inconditionnelle de cet auteur. Mais tout ce que tu soulignes dans ce billet est exact. Et il faut justement être une fan absolue pour ne pas s'attarder sur tous ces points négatifs et focaliser sur le positif (et Barrons). J'avais moi aussi trouvé à l'époque que certaines réponses étaient traitées à la légère et que les questionnements de Mac revenaient un peu trop souvent ! Par contre je viens d'effectuer une relecture du tout premier tome, Fièvre Noire, c'était agréable, j'ai aimé retrouvé toutes sortes de détails disséminés à travers le récit, mais j'ai eu encore plus de difficultés à supporter Mac lors de de cette relecture. Quoi qu'il en soit, je continuerai à dévorer la suite en V.O. malgré tout ! (Burned arrive bientôt !) (On est fan ou on ne l'est pas !...)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 22/02/2015

×