Au nom de l'Harmonie, tome 1, Zéphyr - Nathalie Chapouille (Coup de coeur)

L'avis de Lirélie : Un vent de plaisir ! , de Cloclochette et de Lizzie

Au nom de l harmonie tome 1 zephyr 576509 250 400

Résumé : Après avoir survécu à une violente agression lors de ses 15 ans, Melinda Violette, pensait ne plus jamais entendre parler de cette étrange marque qui se trouvait sur la main de son sauveur. Pourtant, 10 ans plus tard, lorsque son meilleur ami, Nathan, lui offre un pendentif en tout point identique à la cicatrice en forme de spirale de l’homme qui l’avait immanquablement sauvée de la mort, elle commence à se poser des questions sur lui. Et quand le lendemain matin, elle se réveille invisible, elle s’empresse d’appeler Nathan à la rescousse. Comme ce dernier continue à nier toute implication dans ce qui lui arrive, elle est convaincue qu’il lui cache quelque chose. D’autant plus qu’il n’a pas l’air tellement surpris de la trouver dans cet état. 

 

L'avis de Lirélie : Le rapport que j'ai avec le Zéphyr de Nathalie est un peu particulier vu que je l'ai découvert à l'occasion d'un concours sur la page Facebook "Romanslecture" auquel nous participions toutes deux et grâce auquel nous avons sympathisé. Comme le courant passait bien entre nous, nous nous sommes échangé nos oeuvres respectives et c'est ainsi que je me suis lancée une première fois à la découverte des aventures de Méli.

Ce fut un pur régal car je me suis laissée entraîner dans les méandres de la vie fantastico-sentimentale de cette jeune française de ving-cinq ans qui se prend un gros coup de massue sur le crâne lors de son anniversaire quand un pendentif étrange lui rappelant une ancienne agression traumatisante déclenche une série de phénomènes paranormaux qui moi, m'auraient mise dans tous mes états si ça m'était arrivé.

Eh oui, je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, devoir me balader toute nue parce je ne peux pas enfiler de vêtements sur mon corps invisible au risque de déclencher une panique générale, ce n'est pas le genre de super-pouvoir qui me fait rêver ! Non sans rire ! Imaginez vous promener à Paris entre les flaques pipi et les crottes de chien (désolée pour les parisiens, j'ai quelques mauvais souvenirs olfactifs là-bas, notamment dans le métro où j'ai failli m'évanouir une fois tellement l'odeur était abominable - il faut dire aussi qu'on venait de croiser un SDF tout heureux de se déboutonner devant nous et de se soulager contre le mur en laissant échapper des borborygmes aussi rauques qu'imcompréhensibles... bref !). Cela plus les cailloux ! Heureusement que Méli avait son petit Nathan pour l'aider !

Parlons-en de Nathan ! Lors de ma première lecture, je me suis dit : mais comment que cest-y que ça se fait que l'aut' il panique pas devant sa copine invisible ???? (je l'ai pensé en langage soutenu en fait, certes, certes...) N'a-t-il pas quelque chose à cacher ? C'est vrai ! Un type qui passe son temps à chatouiller sa "meilleure amie" en alternant regards tendres et regards distants et qui laisse désespérer celle-ci parce qu'elle pense qu'il ne l'aimera jamais alors qu'elle n'en peut plus de baver devant lui ! Soit il est atrophé du bulbe rachidien, soit il cache son jeu... Hin hin hin...

Evidemment, Mme Chapouille a compliqué les choses en nous présentant un ami d'enfance de Nathan, qui comme par hasard, déboule après l'accident de la "femme invisible" et qui a un comportement très étrange, mi protecteur, mi séducteur, mi terrifiant. Qui est cet homme ?  Eh bien moi je vous le dis ! C'est Alex ! Un type peu recommandable mais terriblement sexy qui va vous donner des vapeurs autant qu'à Méli, bonnes ou mauvaises d'ailleurs. D'après ce que j'ai pu voir des autres commentaires sur le livre, il y a deux clans qui se sont formés commes avec Twilight : non pas team jacob/team edward (moi j'étais pour edward), mais team Nathan et team Alex.

Honnêtement, lors de ma première lecture, je trouvais le personnage de Nathan trop lisse, de fait, je m'étais rangée du côté du volcanique Alex, plus drôle, plus aguicheur, plus sensuel.

Puis, j'ai pu relire la version améliorée de Zéphyr avec la nouvelle couverture faite par Rachel Berthelot, qui est magnifique. Et franchement, je me suis étonnée à mieux apprécier le personnage de Nathan et même à qualifier dans ma tête Alex, de, pardonnez-moi, bouchez les oreilles des enfants/ euh... cachez leurs yeux plutôt (gngngngnnnn....!), "de petit salopard" (vous saurez facilement pourquoi).

Pour ce qui est de Méli, j'avais trouvé au départ qu'elle n'était pas assez choquée par ce qui lui arrivait car comme je le disais, moi, si je me réveillais invisible, je hurlerais comme une démente et j'appellerais les pompiers ou James Bond ou n'importe qui pouvant me sortir de là (je sais, James Bond n'existe pas - mais Daniel Craig, si !!! roooaaar !!). J'ai bien aimé l'astuce trouvée pour expliquer ce calme apparent. Sinon, je la plains pour ce qu'elle vit, je n'aimerais pas être à sa place, surtout que tout va aller en se dégradant dans le sens où elle va se découvrir un ennemi mortel qui n'a qu'un but dans la vie, lui planter son épée dans le coeur (sympa).

L'intrigue de la saga se met donc doucement en place vu que l'entrée dans le monde surnaturel ne se fait pas dans l'immédiat. L'auteure place d'abord ses pions et crée le lien entre les personnages pour faire en sorte qu'on s'attache à eux et qu'on veuille vite savoir ce que la suite leur réserve.

Avec un final hyper frustrant, le pari est réussi.

Je suis donc très heureuse de cette lecture et de cette relecture, d'autant plus que j'aurai certainement le privilège de lire le tome 2 en avant-première (nananananèèèèèèreuuuuh).

Moralité, pour ceux qui ne connaissent pas encore Zéphyr, je vous encourage à plonger dans ce livre, vous y trouverez sûrement l'harmonie promise dans le titre. En tout cas, en toute objectivité, et pas parce que je suis sur le blog de ma copine, (sachant que j'avais auparavant émis mon opinion avant d'être invitée ici par Mme Chapouille en personne), j'ai passé un très bon moment littéraire. Le fait que tout se passe à Paris et pourquoi pas plus tard dans un monde surnaturel donne un cachet à l'ensemble, et on se permet de pousser un petit "Cocorico" de chauvin tout heureux.

 

Ma note donc pour Au nom de l'harmonie, tome 1: Zéphyr : SourireSourireSourireSourire

Avis de Cloclochette :
 

Zephyr nous fait plonger dans un monde fantastique avec des touches d'amour et de rire. Melinda est au début une fille normale, comme toutes les autres filles, et comme certaines d'entre nous, elle est amoureuse.

Nous apprenons à découvrir Melinda au fil de l'histoire, mais dès le début nous nous attachons à ce personnage. Ensuite nous rencontrons Nathan, puis Alex, deux jeunes hommes qui ne manqueront pas de tourmenter cette pauvre Melinda. Les personnages sont très bien décrits, et les nombreux détails nous permettent de nous imaginer vraiment dans cette histoire.

Le scénario de ce roman est très bien imaginé, à la fin nous attendons le tome 2 avec impatience. Il n'y a pas d'incohérence et le récit suit son cours. sans être compliqué. Zephyr est très bien écrit, une écriture réfléchie, mais simple à comprendre.

Zephyr est un roman Sublime, il est passionnant, comme une drogue. Une fois que nous sommes plongés dans l'histoire et la vie de Melinda nous ne pouvons plus en sortir, Zephyr est très addictif, comme un aimant, on ne peut plus le lâcher. Du début à la fin nous vivons intensément les aventures de cette jeune femme. Tous les sentiments éprouvés par Melinda, nous les ressentons comme si nous étions à sa place. C'est un pur bonheur de lecture. 

Je vous conseille fortement de lire ce roman, il vous fera voyager vers de nouveaux lieux jusque-là inconnus.

Ma note : 10/10

L'avis de notre partenaire: http://leschroniquesdestia.e-monsite.com/pages/chroniques/au-nom-de-l-harmonie-tome-1-zephyr-de-nathalie-chapouille.html

 

L'avis de Lizzie:

Mélinda est une jeune femme comme une autre, du moins, le croit-elle jusqu’au jour où son meilleur ami Nathan décide, pour une fois, de lui offrir un cadeau. Un médaillon dont la forme est identique à la marque de l’homme qui l’a sauvé d’une agression 10 ans auparavant. Et là, c’est le début des ennuis.

 

Ses pouvoirs se réveillent. Des pouvoirs qu’elles n’arrivent pas à contrôler et qui, à plusieurs reprises, la dépassent.

 

J’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteure a amené les révélations aux comptes gouttes, et l’univers qu’elle a commencé à développer dans ce tome.

 

Quand au personnage, si j’ai trouvé le couple Nathan/Mélinda mignon et romantique, je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir un coup de cœur pour Alex. Les sentiments entre Mélinda et lui sont plus complexes avec cet amour proche de la haine, mais aussi, ce lien empathique qui existe entre eux et qui trouble la perception du lecteur. Mélinda aime-t-elle réellement Alex ou ressent-elle simplement les sentiments de celui-ci à son égard. De plus, j’ai toujours eu un faible pour les bad boys au passé torturé.

 

Les réactions de Mélinda m’ont parfois gêné et j’ai eu, à de nombreuses reprises, envie de me plonger dans le livre pour la secouer un peu. J’aurais aussi aimé que les affrontements avec Sarah et Gaël soient plus longs et compliqués.

 

Malgré tout, une fois immergé dans le livre, je n’ai décroché que par obligation, et je n’avais qu’une envie : pouvoir reprendre ma lecture.

 

J’ai hâte de savoir comment Mélinda va se débrouiller dans ses nouvelles fonctions, et de découvrir ce qui va arriver à Nathan et Alex. Et d’en savoir un peu plus sur l’enfance de ce dernier. Vite, le tome 2.

 

Note : 8,5/10

 

 

L'avis d'Esme-ralda :

 

Vous est-il déjà arrivez de lire un livre et de vous dire à la fin : oh la vache, c’est tout. J’en veux plus ! Bien sûr que oui ! Pour ma part je me contente de ce que l’auteur me donne. Et bien pour celui-ci c’est tout le contraire ! Merci Madame Nathalie Chapouille.

Il m’a fallu un certain temps pour écrire cette chronique surtout pour assimiler cette histoire riche en événements inattendus et en personnages surprenants.

Je fais essayer de ne pas trop spoiler : même si ça ne tenait rien qu’à moi je vous raconterai tout, tellement c’est sublime. Mais ce n’est pas le but ! Pour cela il te faudra lire Zéphyr !

Chères lectrices, chers lecteurs, venons en au fait !

Te voilà projeter dans le quotidien tout à fait banal de Mélinda, dite Méli. Fille un peu paumée, pas trop ambitieuse qui se laisse vivre. Pas un mec à l’horizon, tout comme un boulot, si ce n’est son meilleur ami, Nathan, dit Nate, qu’elle côtoie depuis maintenant sept ans. Elle est entourée d’une super bande de copines qui sont là pour lui remonter le moral et la dévergonder. Mais la vie de Méli, va changer du tout au tout, lorsque Nate lui offre un magnifique collier lui faisant ressentir des sensations qui ne devraient absolument pas exister. Tan-dam, tan-dam : le fantastique se révèle ….. oui mais de ce côté là il faudra attendre la fin du livre pour que ce potentiel fantastique se dévoile à toi.

Revenons à nos moutons. Un collier avec des pouvoirs : OK ! Et maintenant, le super beau gosse ultra sexy qui surgit de nul part pour aider Nate, avec son caractère bien trempé et aux répliques à te faire sortir de tes gonds. Oui mais je peux te rassurez, il est tout de même super attendrissant, même s’il est super arrogant. Bon je sais tu vas dire que ça fait beaucoup de super : mais moi je craque pour les méchants garçons. Et puis contrairement à Nate, je le trouve beaucoup plus naturel et sans artifice. Et j’en viens à dire que Nate a quelque chose que je ne sens pas  : son personnage me titille, il est pas ce qu’il est et je pense qu’il cache son jeu. D’ailleurs que dire sur Nate, oui il adore Méli. Il en est fou amoureux. Il ferait tout pour la sauver (en même temps c’est son boulot…… chuuuut je n’en dirais pas plus) ! Il est attentionné, t’en conviendra quand tu liras le livre.

Le personnage de Méli évolue au fur et à mesure des pages. Elle s’affirme et quand même elle n’est pas prête pour un sou à affronter son avenir : prendre place sur un fauteuil plus que royal d’un peuple qui existe depuis la nuit des temps. Ah oui c’est la classe ! Trois personnages liés plus que tu ne le crois, un méchant, des bagarres, des baisers, de la magie : voilà une histoire qui devrait ce finir : ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants !

Détrompez vous car l’auteur est « sadique » et torture ces personnages. Et par la même occasion toi aussi pauvre lecteur (trice) que tu es. Oui car l’auteur a très bien su doser son écriture pour te faire languir, te faire frémir, te faire haïr et aimer ses personnages, te faire pleurer, te crisper, te faire arrêter de respirer.

Ah au fait si à la fin de ta lecture tu te demandes pourquoi Zéphyr, je te conseille de le taper dans ton moteur de recherche et la réponse te paraître comme une évidence.

Pour un premier livre, je félicite l’auteur pour sa maîtrise de tous les éléments pour faire de son livre une merveille et être à la hauteur des plus grands.

Maintenant que les pions sont placés, la véritable partie va pouvoir commencer, et je suppose que le second volet va être carrément explosif !

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 08/08/2016