Anienda, Alexandra Streel

L'avis de Lirélie : Intéressant pour un jeune public

Sans titre 5

 

Résumé : Premier volet d'une série de quatre romans, Le monde d'Anienda renferme bien des mystères. Drôle et plein de suspense, ce premier livre met en place le décor d'une aventure longue et complexe. Au travers d'un monde étranger, Elwyn va devoir apprendre à reconnaître ses amis et ses ennemis. Ce livre signe le début d'une magnifique aventure, pleine de rebondissements et d'intrigues, que vous partagerez comme si vous y étiez!

 

L'avis de Lirélie : Tout d'abord, je remercie l'auteure d'avoir fait confiance à notre équipe pour établir une critique subjective de son livre. J'aime la fantasy, c'est donc naturellement que je me suis portée volontaire pour lire son travail: Anienda, saga en 4 volumes.

Je disais donc, j'aime beaucoup la fantasy. C'est un sous-genre littéraire très appréciable où l'imagination ne connaît aucune borne hormis celles que l'auteure lui attribue. Mais c'est aussi un sous-genre encore communément déprécié par la communauté du livre qui considère ses lecteurs comme des ados attardés incapables de vivre dans le monde réel. La preuve en est qu'il faut souvent se rendre dans les rayons jeunesse des librairies pour trouver les ouvrages qui entrent dans cette catégorie (affligeant !), alors que parfois, certains d'entre eux, par leur violence, mériteraient d'être interdits à un public non averti (par exemple: je ne donnerai pas L'épée de vérité à un jeune de moins de 14 ans eu égard aux viols en réunion et aux membres en charpie qu'on y trouve).

Néanmoins, il s'avère que certaines fantasy sont plus adaptées à un public jeunesse. Je pense que c'est le cas pour Anienda, d'Alexandra Streel. En effet, en ce qui me concerne, mon grand âge m'a empêché de vraiment m'identifier au parcours du héros qui n'a que 15 ans et dont les tribulations restent assez innocentes comparées aux aventures sanglantes de personnages comme ceux de la saga de Fiona Mac Intosh par exemple (Le Don, le sang, l'âme).

Cela n'enlève en rien sa qualité au récit, au contraire. J'ai trouvé que l'auteure avait su développer un univers très particulier avec des codes qui lui sont propres. Si les créatures présentes et le basculement dans un autre monde m'ont fait penser à Narnia, l'analogie s'arrête là car l'intrigue autant que les protagonistes s'en détachent assez vite.

Le jeune héros, Elwynn, vit avec son grand-père à la montagne et aime s'y promener. C'est lors de l'une de ses escapades que le pendentif qu'il possède va lui servir à passer par une porte magique le menant à Anienda, où des créatures étranges lui parlent d'une prophétie qui semble bien le concerner eu égard à ses origines. Elwynn sent que c'est dans ce monde qu'est sa place, mais ce n'est pas l'avis de tous ses occupants. Aussi est-il vite obligé de trouver une solution avec ses nouveaux amis pour trouver des réponses à ses questions.

Le pitch commence de manière assez commune dira-t-on mais la suite se révèle assez originale dans son traitement. La seule chose que je regrette, c'est qu'au début, on ne sait absolument pas si Elwynn appartient à un monde imaginaire où s'il fait partie du nôtre (malgré son drôle de prénom, ça peut coller vu qu'il habite dans les montagnes). À moins que ce détail m'ait échappé, on n'a pas l'information. C'est dommage parce que la suite des événements amène tout de même à se poser la question.

Le reste de l'histoire se tient bien, avec un retournement de situation bien amené même si j'ai eu quelques difficultés à tout comprendre. Je pense que le tome 2 se révélera plus riche en actions car ici, le temps que l'intrigue s'installe, c'est un peu long au début. Mais à mon sens, c'est prometteur pour une saga fantasy de qualité.

J'encourage donc les lecteurs du genre à se laisser tenter en sachant qu'un public young adult comme on dit maintenant, me semble, à mon avis, la cible à privilégier.

 

Ma note pour Anienda, d'Alexandra Streel :

****

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 04/04/2016