Terminator Genisys

L'avis de Lirélie - Il était une fin (et une belle fin)

Terminator genisys genesis by davidcreativedesigns d8msxm0

 

Résumé : Le leader de la résistance John Connor envoie le sergent Kyle Reese dans le passé pour protéger sa mère, Sarah Connor et préserver l'avenir de l’humanité. Des événements inattendus provoquent une fracture temporelle et Sarah et Kyle se retrouvent dans une nouvelle version du passé. Ils y découvrent un allié inattendu : le Guardian. Ensemble, ils doivent faire face à un nouvel ennemi. La menace a changé de visage.

 

L'avis de Lirélie : Une boucle est bouclée à mon sens avec cet opus, mettant (je l'espère) un terme à une saga véritablement génialissime. Le 1er Terminator dont les effets spéciaux semblent datés aujourd'hui reste pour moi un véritable séisme dans la science fiction, accompagné par le tsunami représenté par le second volet, absolument grandiose. Voilà un film à grand spectacle qui a le mérite de nous faire réfléchir non seulement sur le devenir de notre espèce avec la grande machine du progrès, mais aussi sur l'espace-temps et la possibilité de changer le passé, prenant le risque du paradoxe du grand-père, bien connu des physiciens (vous tuez votre grand-père dans le passé, vous ne naîtrez jamais). Cela pose aussi la question de l'amour à travers le temps : Sarah Connor pour son fils et pour Kyle Reese, lequel ne naîtra qu'après sa mort... Houlà ! Crampe au cerveau ! Mais une crampe très intéressante. J'adore.

Je n'ai pas non plus tout aimé. Autant j'ai adoré les premiers "Terminator", eh oui, le 3 y compris (je sais qu'il est loin de faire l'unanimité), je n'ai pas accroché avec le 4. Déjà, filmé à l'épaule donc bougeant dans tous les sens, cet opus ne pouvait guère me plaire, au mieux me donner la nausée. Et puis cette histoire de remplacer le coeur de John Connor par celui d'un cyborg resté gentil finalement... mouais.

Par contre, quand j'ai vu les extraits du Genisys, et que j'ai vu qu'on arrivait enfin au moment où John envoie son père plus jeune que lui !!! rencontrer sa mère en 1984 (et se faire tuer accessoirement), je me suis dit : IL FAUT QUE J'YAILLE !!!

Donc ici, on fait une sorte de retour aux sources, pense-t-on puisqu'on est censé retrouver la même intrigue que le 1er Terminator. Eh bien non !!! Tout a changé ! Sarah Connor n'est pas la jeune donzelle effrayée qu'on a connue, et Le Schwarzy méchant des années 80 connaît un destin... Ah !! Cela a dû lui faire un choc de se voir vieux...

En effet, il y a eu une déchirure de l'espace-temps ayant provoqué un autre passé que celui du 1er volet. Et c'est justement une machine à tuer qui a appris à Sarah à se défendre contre les méchants. Donc imaginez la tête de Kyle Reese quand il s'aperçoit que ce que son "fils" (il ne le sait pas) lui a dit sur sa mère, ne correspond pas à cette réalité. Crampe au cerveau je vous dis !!!

Bref, c'est un film où l'action est omniprésente, où la réflexion l'est également mais à moindre mesure quand même que dans les films précédents mais c'est savoureux au possible. J'aurais bien aimé qu'ils accentuent un peu plus les rapports en tre Sarah et Reese mais bon... Il faut voir Schwarzy en mode auto-dérision d'un vieux cyborg mal embouché !!!

 

Génial. Pur moment de SF, pur moment de ciné. Voilà, ça c'est une fin, et j'espère, j'espère vraiment que cette fois, les studios hollywoodiens vont s'arrêter là.

 

Ma note : ****

 

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau