Pénélope - Film 2006

L'avis de Lirélie

16 penelope christina ricci petitsfilmsentreamis net by abbyxav optimisation google image wordpress

Vous êtes coincée (je m'adresse à un public féminin, les hommes n'étant clairement pas la cible ici, à moins d'enfin laisser leur romantisme jusqu'ici profondément enfoui sous une tonne de préjugés virils, remonter à la surface) chez vous alors qu'il pleut dehors et que vous sentez votre moral glisser doucement dans vos chaussettes? J'ai la solution !

Non, ce n'est pas un chippendale sosie de Ian Somerhalder! On aimerait toutes ça mais soyons réalistes... Celui-là sera pour mwââ !

Donc la solution ne réside pas dans le chocolat chaud, du moins pas uniquement. Il vous faut un petit film romantique sans être niais, drôle sans être ridicule, avec un petite truc en plus.

Avec "Pénélope"  (2006), la magie intervient de manière tout à fait originale dans le quotidien d'une jeune fille appartenant à la noblesse locale. En effet, suite à une "légère" erreur d'un de ses ancêtres (en refusant d'épouser la domestique qu'il avait mise enceinte, il fut le responsable de son suicide), la lignée se retrouve affublée d'une malédiction visant la naissance de la prochaine fille. Celle-ci naîtrait avec le visage d'un cochon et ne se verrait libérée du sort que lorsqu'un noble l'aimerait pour de bon.

Comme tous les descendants furent des garçons, il faut attendre plusieurs générations et la petite Pénélope pour que la malédiction frappe. Terrifiés par le qu'en dira-t-on, ses parents l'obligèrent à rester cloîtrée dans leur manoir et organisèrent dès ses 18 ans des rencontres avec de jeunes nobles devant préalablement signer un accord de confidentialité. 7 ans plus tard, Pénélope n'a plus aucun espoir et se contente d'apparaître auprès des jeunes hommes pour les faire fuir et retrouver son quotidien ennuyeux. L'un d'eux pourtant va rester et bouleverser son univers...

 

L'avis de Lirélie: Je suis tombée par hasard sur ce film en ouvrant mon programme télé. Au départ, je n'étais pas emballée par le résumé mais la curiosité l'emporta en voyant le nom des acteurs (Cristina Ricci, La famille Adams + James mac Avoy, X men le commencement) ainsi que l'excellent critique. Je l'ai enregistré et visionné un après-midi pluvieux justement. Un pur bonheur !

La critique parlait d'un univers Tim Burtonien et comme je ne suis pas familière avec ce réalisateur, je la crois sur parole. En fait, on a une histoire pleine de tendresse qui ne dégouline pourtant pas de bons sentiments. C'est souvent drôle (cf les prétendants qui s'enfuient), l'héroïne n'est pas une cruche qui attend en soupirant son prince charmant, lequel, il faut le dire, est mignon mais devrait passer plus souvent par la case douche.

La leçon de morale est amenée doucement : ne pas avoir de préjugé, réaliser que les hommes se désintéressent de vous dès qu'un nouveau "phénomène de foire" arrive sur le marché médiatique.

En grande romantique, j'ai juste adoré la fin (je ne spoile personne, c'est une comédie romantique, pas un drame à la Tolstoï) et on a la surprise de rencontrer des acteurs très connus se contentant ici de petits rôles secondaires (ex: Reese Witherspoon).

Bref, je recommande ce film si vous avez besoin de vous vider la tête et de recommencer à croire qu'un homme peut aimer une femme même si elle n'apparaît pas en Une de "Vogue". 

Pour la note, je vais me démarquer de ma collègue Thychat en mettant un nombre d'émoticones (un peu comme les étoiles) : donc ici :

SourireSourireSourireSourire

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 24/11/2014