50 Nuances de Grey - Film 2015 de Sam Taylor-Johnson

L'avis de Lirélie (Gentiment torride) et de Thychat

371396

Résumé : Le film annoncé comme le succès de l'année 2015 transpose à l'écran l'histoire d'amour entre Christian Grey et Anastasia Steele, les personnages principaux de la saga littéraire d'E.L James, 50 nuances de Grey. Anastasia est une jeune étudiante de 22 ans qui, pour dépanner sa colocataire, journaliste en herbe et accessoirement clouée au lit par une grippe, va effectuer l'interview d'un riche homme d'affaire nommé Christian Grey. Le coup de foudre est immédiat mais pas tout à fait comme on l'entend quand on pense au concept de coup de foudre, à savoir des fraises, du chocolat et une bague en or à la fin. Là, Anastasia va découvrir que l'homme qui la fascine a une part d'ombre liée à un passé dramatique. Christian l'entraînera-t-il dans les ténèbres ou parviendra-t-elle à les sauver tous les deux ?

 

L'avis de Lirélie : J'ai lu évidemment les 3 volets de la saga d'E.L.James mais disons que c'était par accident dans le sens où ce genre de romance à la base n'est pas mon truc. Seulement, quand à la radio, à la télé et partout ailleurs on vous rebat les oreilles avec ce best-seller parvenant même à donner des vapeurs aux grenouilles de bénitiers, la curiosité finit par s'en mêler. Donc je me suis laissée tenter et j'ai apprécié ma lecture même si au bout d'un moment, j'ai passé les pages "hot" (dans le tome 3, j'ai dû en passer 20 mises bout à bout) car malgré l'intérêt pour moi de l'intrigue, les galipettes non-stop commençaient à me donner le vertige. Bref, j'ai beaucoup aimé l'évolution des personnages et surtout la façon dont Christian s'ouvre petit à petit sur son passé pour enfin accepter de vivre heureux dans son présent.

Quand j'ai appris que Hollywood voulait en faire un film, je me suis dit : "Evidemment !", vu comment le livre avait eu du succès (machine à sous en action) et puis ensuite, je me suis posée la même question que toute la planète, c'est certain : "Mais comment ils vont faire avec les scènes de sexe?!!!" Nul doute qu'il faudrait élaguer pour ne pas tomber dans le film porno pur et simple.

En vérité, je n'avais pas vraiment envie de payer une place de cinéma pour ça, m'attendant à un gros navet et puis petit à petit, voyant les bandes annonces et surtout l'hystérie collective concernant la sortie du film, j'ai changé d'avis, histoire de me faire mon idée et de bien rigoler.

Qu'on ne se trompe pas. Quand je me suis installée sur mon siège avec des amies, je m'attendais toujours à un gros navet. J'avais vu des avis dithyrambiques dessus mais je n'ai pas voulu creuser davantage en regardant les divers extraits pour avoir la "surprise". Donc, finalement, je dois reconnaître que j'ai passé un bon moment à regarder ce film, j'ai même rigolé à certains passages.

J'ai trouvé Dakota Johnson plutôt convaincante dans le rôle de la naïve donzelle Steele alors qu'honnêtement, quand je voyais les affiches du film où elle se mordait la lèvre, je trouvais l'effet complètement raté, lui donnant un air con-con plutôt que sexy-sexy. Bonne surprise donc.

Par contre, au secours Mr Grey !!!! Nous étions trois poches d'oestrogène ambulantes dans le ciné et pas une de nous n'a eu d'explosion hormonale en le voyant! Pourtant, Jamie Dornan jouait dans la série Once Upon a time un shérif que j'avais trouvé des plus séduisant. Là, il avait le charisme d'une huître, je ne vois pas comment le dire autrement. Grey est un personnage très complexe à jouer, je l'entends : il est lunatique, tour à tour farceur, colérique, froid, sensuel, charmeur, effrayant, .... Le grand huit émotionnel quoi! Je reconnais donc la difficulté à composer un tel genre d'homme. Toutefois, ça m'a posé problème dans le film car l'acteur ne m'a pas fait vibrer, mais alors pas du tout, du tout ! C'est bien dommage.

En ce qui concerne les personnages secondaires, j'ai trouvé que leur exploitation dans le film était catastrophique! Je veux bien qu'on centre sur la relation des deux tourtereaux mais de là à présenter les autres de manière aussi plate, bof bof ! Le père d'Ana (acteur vu dans Battlestar Galactica) apparaît et disparaît trop vite pour qu'on imprime réellement son visage, Kate est aussi volcanique qu'une assiette de nouilles, et je ne parle pas de José qui a l'air d'un crétin en mal d'affection, tout juste bon à forcer une fille sur le point de vomir ses tripes à l'embrasser. Il n'y a que la mère d'Ana qui sort du lot, l'excellente Jennifer Ehle d'Orgueil et Préjugés avec Colin Firth (sauf qu'en blonde j'ai failli ne pas la reconnaître) et encore, les deux minutes où elle apparaît.

J'ai failli oublier !!! L'hoooorrrrrible soeur de Christian! Je n'ai rien contre le personnage, Mia est censée être pétillante et pleine d'humour sans être vulgaire. MAIS qui les producteurs sont allés chercher pour l'incarner ? La chanteuse Rita Ora! Modèle de vertu !! Je ne l'ai pas reconnue, j'ai vu après sur le net que l'affreuse brune aux cheveux coupés à la cisaille et au maquillage digne d'un film de zombies, c'était elle. Je n'ai rien non plus contre Rita Ora, mais là, elle ressemblait à un mélange de Betty Boop et Cruella d'Enfer ! Horrible !!

Enfin, pour ce qui intéresse vraiment le public, les scènes hard, je dirai que je comprends le catalogage - de 12 ans mais pour les adultes, ça n'a rien de sensationnel. Non pas que je voulais voir de la pornographie mais j'ai vu tellement d'avis disant que c'était à mettre à - de 18 ans, que j'ai cru que ça allait être sulfureux.

Effectivement, ça l'est, mais sans être non plus excessif. On en voit plus chez Dakota que chez Jamie (négociations contractuelles normales) en général mais lors des scènes d'amour, la caméra s'arrête à un angle très sage. C'est pour ça que c'est torride mais gentiment.

Pour finir ce qui m'a tout de même interpellée, c'est la chambre de la douleur et les instruments utilisés. Les imaginer c'est une chose, les voir, c'en est une autre. J'ai trouvé que c'était bien vu et ça m'a impressionnée. J'ai du mal à cerner le plaisir dans la souffrance mais je suppose qu'il en faut pour tous les goûts.

En conclusion, j'ai passé un bon moment devant cette romance passionnelle, je l'achèterai certainement en dvd, mais indéniablement, même si j'ai apprécié, ça ne m'a pas non plus transcendée.

 

Ma note : SourireSourireSourire

 

L'avis de Thychat:

Ayant adoré le tome 1 de 50 nuances de Grey (je dois d’ailleurs lire les tomes suivants) c’est avec curiosité que j’ai voulu regarder ce film.

S’il y a beaucoup de scènes fidèles, j’ai trouvé qu’il manquait la subtilité présente dans le livre. La tension et les émotions ne sont malheureusement pas au rendez-vous.

J’ai été assez déçue de voir le jeu des acteurs qui n’ont aucune alchimie ensemble, ce qui gâche tous les moments forts que j’attendais de voir.

Au final, ce film n’est qu’une succession de scènes érotiques sans réel intérêt. C’est dommage, mais en même temps, je n’ai jamais compris l’intérêt de faire un film de ce livre qui n’a pas vraiment de scénario, mais qui nous transmet des émotions fortes, comme la passion et l’amour à concilier dans une relation compliquée.

Si les deux acteurs jouent bien dans d’autres rôles, dans ce film ça n’a pas pris. Tout semble trop superficiel.

En résumé, un film qui plaira certainement aux fans encore dans l’ambiance du livre. Pour les autres, passez votre chemin !

Ma note:

2,5/5

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/05/2015